Napster pourrait exclure d’autres membres

Cloud

L’éditeur Napster va devoir une nouvelle fois rayer de ses membres certains internautes, d’après une liste fournie par le rappeur californien Dr Dre. L’éditeur va étudier la liste du rappeur et s’engage à exclure ses membres ayant échangé certains de ses morceaux.

La star du rap Dr Dre a suivi l’exemple de Metallica et fourni à Napster (voir édition du 16 mai 2000) une liste de 239 612 utilisateurs qui, d’après lui, ont violé ses droits d’auteurs en échangeant illégalement ses morceaux par l’intermédiaire du controversé service en ligne.

Dr Dre, Metallica et la RIAA (Recording Industry Association of America) ont tous trois poursuivi le site d’échange en ligne de fichiers MP3 en justice pour violation de droits d’auteur. La société Napster a annoncé qu’elle étudierait la liste de Dr Dre de la même façon que celle de Metallica, et exclurait ses membres du service si elle s’aperçoit qu’il y a bien eu violation des droits d’auteur.

Napster a continuellement fait savoir qu’il n’hébergeait pas lui même les fichiers MP3 sur son site mais ne faisait que fournir le logiciel permettant aux amateurs de musique de s’échanger des fichiers compressés et de les télécharger sur leur machine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur