Navigateur : une cure de Bing pour Firefox

Cloud

La Fondation Mozilla se donne un peu d’air et se rapproche de Microsoft sur le front des moteurs de recherche. De cette collaboration découle une version spécifique de Firefox, qui propose par défaut les services de Bing.

Concurrents sur le segment des navigateurs Internet, Microsoft et la Fondation Mozilla font cause commune dans le domaine des moteurs de recherche. La fondation américaine, dont les revenus dépendent essentiellement de Google Search, se donne un peu d’air et propose une version spécifique de Firefox, qui intègre Bing par défaut.

Aussi surprenante qu’elle puisse paraître, cette démarche de rapprochement remonte à 2010.

Ses prémices s’étaient matérialisés avec l’implémentation, dans Firefox, d’une option de requête via le moteur de Microsoft, aux dépens de la solution de Google, laquelle reste toutefois, au jour d’aujourd’hui, une source majeure de financement pour les projets de la Fondation Mozilla.

D’autant plus que l’accord qui lie cette dernière à la firme de Mountain View prendra fin le mois prochain. Potentiellement, ce sont 84% des recettes ainsi engendrées (notamment des dividendes publicitaires) qui s’évanouissent.

Quand bien même il subsiste peu de doute quant à un renouvellement de ce partenariat, il est urgent pour la Fondation Mozilla de s’émanciper d’un partenaire dont la position privilégiée est devenue oppressante.

Cette ouverture opportune se traduit par la mise à disposition de Firefox with Bing, une instance personnalisée du navigateur aux 28% de parts de marché.

Rien ne change sinon les paramètres : la page d’accueil est celle de Bing et l’AwesomeBar, petit encart situé en haut à droite de l’interface, utilise ce même moteur pour mener à bien les recherches.

Pour ne pas avoir à réinstaller Firefox, un module complémentaire est disponible.

 

 

Crédit photo : Copyright HaywireMedia – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur