Navigateurs : Mozilla prédit que Firefox pourrait surpasser IE d’ici 2013

Cloud

Un des responsables de Mozilla soutient que le browser de Microsoft continuera inéluctablement de perdre des parts de marché ces prochaines années, au profit de Firefox.

La Fondation Mozilla est optimiste : selon elle, son navigateur Web Firefox, sera davantage utilisé qu’Internet Explorer, leader en la matière, mais seulement d’ici… 2013. C’est Asa Dotzler, le directeur de la communauté Mozilla en charge du développement, qui a avancé cette supposition, après avoir, dans un billet de son blog, établi un graphique représentant l’évolution, en termes de parts de marché, des navigateurs sur le long terme. Pour y parvenir, il a analysé l’ensemble des données disponibles depuis 2004.

Ces données montrent que la part de marché d’IE, le browser vedette de Microsoft, n’a cessé de reculer, passant de 90% en 2004 à moins de 70% aujourd’hui. Pendant ce temps, Firefox continue de progresser, avec une part de marché qui dépasse actuellement les 25%. Selon les dernières estimations d’AT Internet Institute, ex-Xiti Monitor, Internet Explorer a obtenu une part de marché de 63,6% en avril dernier, contre 28,4% pour Firefox.

Curieusement, il semble que les différentes fonctionnalités intégrées dans les différents browsers disponibles sur le marché n’ont qu’un très petit effet sur les parts de marché qu’ils arrivent à s’octroyer. C’est pourquoi il semble que Microsoft ne regagnera pas forcément des points sur ce secteur en développent un navigateur plus performant.

“Il est intéressant de noter que la sortie de nouvelles versions de navigateurs n’impacte pas réellement le marché”, analyse Asa Dotzler. “Ce qui ne veut pas dire que l’arrivée de nouvelles moutures ne soit pas importante. Mais il est aussi intéressant de constater que l’évolution des parts de marché, ou leur recul, reste linéaire, sans soubresaut, et que des sorties majeures concernant IE ou de Firefox ne se remarquent pas sur ce type de graphique”, ajoute-t-il.

La Fondation Mozilla est optimiste : selon elle, son navigateur Web Firefox, sera davantage utilisé qu’Internet Explorer, leader en la matière, mais seulement d’ici… 2013. C’est Asa Dotzler, le directeur de la communauté Mozilla en charge du développement, qui a avancé cette supposition, après avoir, dans un billet de son blog, établi un graphique représentant l’évolution, en termes de parts de marché, des navigateurs sur le long terme. Pour y parvenir, il a analysé l’ensemble des données disponibles depuis 2004.

Ces données montrent que la part de marché d’IE, le browser vedette de Microsoft, n’a cessé de reculer, passant de 90% en 2004 à moins de 70% aujourd’hui. Pendant ce temps, Firefox continue de progresser, avec une part de marché qui dépasse actuellement les 25%. Selon les dernières estimations d’AT Internet Institute, ex-Xiti Monitor, Internet Explorer a obtenu une part de marché de 63,6% en avril dernier, contre 28,4% pour Firefox.

Curieusement, il semble que les différentes fonctionnalités intégrées dans les différents browsers disponibles sur le marché n’ont qu’un très petit effet sur les parts de marché qu’ils arrivent à s’octroyer. C’est pourquoi il semble que Microsoft ne regagnera pas forcément des points sur ce secteur en développent un navigateur plus performant.

“Il est intéressant de noter que la sortie de nouvelles versions de navigateurs n’impacte pas réellement le marché”, analyse Asa Dotzler. “Ce qui ne veut pas dire que l’arrivée de nouvelles moutures ne soit pas importante. Mais il est aussi intéressant de constater que l’évolution des parts de marché, ou leur recul, reste linéaire, sans soubresaut, et que des sorties majeures concernant IE ou de Firefox ne se remarquent pas sur ce type de graphique”, ajoute-t-il.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur