Navigation : Amazon s’orienterait vers HERE

Big dataCloudData-stockageEntreprise
here
3 11

Amazon pourrait investir dans le service de cartographie et de navigation acquis en décembre 2015 par un consortium automobile allemand.

Amazon chercherait à se rapprocher de HERE du nom de ce fournisseur de solutions de cartographies et de géolocalisation tombée en décembre 2015 dans l’escarcelle d’un consortium automobile composé de BMW, Audi (Groupe Volkswagen) et Daimler (maison-mère de Mercedes-Benz).

Fin 2015, ce groupement industriel a consenti à débourser 2,5 milliards d’euros pour racheter HERE (jusqu’ici propriété de Nokia). Depuis le 1er mars, Edzard Overbeek a pris les fonctions de CEO.

Le consortium allemand cherche à étendre les alliances stratégiques, à commencer par son secteur de prédilection : l’automobile. Renault, Ford et l’équipementier allemand Continental étaient en lice pour entrer dans le capital de HERE.

D’autres acteurs de l’IT ont été débusqués par Reuters: Microsoft (qui jette aussi actuellement un regard sur Yahoo) et Amazon.

Les synergies avec la firme pionnière dans l’e-commerce dirigée par Jeff Bezos ne manqueraient pas.

En termes de logistique, Amazon fournit des efforts importants pour livrer toujours plus rapidement. Dans cette optique, le besoin impérieux d’un service de navigation précis en temps réel se fait ressentir.

Au-delà du e-commerce, le groupe Internet pourrait exploiter le potentiel  HERE à travers sa division BtoB Amazon Web Services qui commercialisent des services cloud pour compte de tiers. Le service de cartographie et de navigation pourrait s’adosser à cette infrastructure.

Cette piste permettrait à HERE de prendre davantage d’envergure et d’absorber la masse extraordinaire de données qui va aller crescendo dans les prochaines années.

Ces données envoyées par les véhicules permettent d’enrichir en temps réel le service avec des informations précises sur l’état du trafic et de proposer des itinéraires de délestage, entre autres.

HERE s’appuie sur 80 000 sources pour alimenter ses solutions de cartographie et de géolocalisation. L’acteur européen est en mesure d’affronter Google présent sur les deux terrains à travers Google Maps et Waze (assistance de navigation).

(Crédit photo : riopatuca, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur