Le navire Dell a tangué au 1er trimestre

Régulations
Dell Windows 8

A l’issue du 1er trimestre de son exercice 2014 décalé, Dell annonce un bénéfice net en fort recul : -79% sur un an, à 130 millions de dollars.

Dell conclut le 1er trimestre de son exercice 2014 décalé sur une forte chute de son bénéfice net, en recul de 79% sur un an, à 130 millions de dollars, soit 7 cents par action.

La multinationale américaine, qui fait l’objet d’une proposition de rachat contestée, s’est gardée d’émettre des prévisions pour l’avenir alors qu’elle rendait, au printemps dernier, une copie autrement plus convaincante (635 millions de bénéfice).

La baisse est moins sensible pour le chiffre d’affaires (-2% à 14,1 milliards de dollars), qui dépasse d’ailleurs les attentes des analystes, dont le consensus s’établissait à 13,5 milliards de dollars.

Sous la pression des marchés, le 3e fabricant mondial de PC cherche à se réorienter dans les services IT.

Illustration avec l’activité solutions d’entreprise (serveurs et stockage), dont les revenus ont, entre 2012 t 2013, progressé de 10%, à 3,1 milliards de dollars.

La branche services (infrastructure, cloud et sécurité) s’affiche elle aussi dans le vert : elle a généré 2,1 milliards de dollars (+2%) et son activité logiciels en devenir a enregistré des résultats conformes aux objectifs : 295 millions de dollars.

Aux antipodes, l’érosion du marché mondial du PC pèse sur la branche “End User Computing”, qui voit ses revenus régresser de 9%, à 8,9 milliards de dollars.

Le groupe texan n’a pu livrer de perspectives compte tenu des offres dont il fait l’objet.

Son fondateur Michael Dell, soutenu par le fonds Silver Lake, propose un opération de rachat à effet de levier (LBO) qui valoriserait la société à 24,4 milliards de dollars, soit 13,65 dollars par action.

Il privilégie une sortie du Nasdaq au contraire de ses principaux opposants, en tête desquels l’actionnaire militant Carl Icahn et le fonds Southeastern, qui militent pour que les actionnaires conservent leurs titres actuels.

Cette instabilité s’est traduite pour une légère baisse du titre bousier de Dell, qui s’affichait, ce jeudi en fermeture de séance à Wall Street, à 13,43 dollars, avant de perdre 0,22% – à 13,40 dollars – lors des échanges après-Bourse.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les entreprises high-tech cotées en Bourse ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur