Netboard : le PDA économique couplé à un opérateur

Mobilité

Echoo, une start-up suédoise, s’apprête à lancer un nouvel ordinateur de poche. Le Netboard associe des fonctions traditionnelles d’assistant numérique à des services de communication en ligne. A un prix de départ défiant toute concurrence.

Associer des services en ligne aux fonctions d’un assistant numérique, tel est l’objectif du Netboard, un nouveau PDA que s’apprête à lancer la start-up suédoise Echoo. De la taille du Palm m100 (77 x 116 x 16 mm), doté d’une mémoire Flash de 2 Mo (extensible à 8 Mo), d’un écran monochrome LCD de 160×160 pixels, il est équipé d’un processeur Motorola cadencé à 16 MHz avec un système d’exploitation propriétaire appelé Eget. Netboard est un PDA (Personal Digital Assistant) doté des fonctions classiques (agenda, répertoire, calendrier, etc.) qui se connecte à un téléphone mobile ou un PC, par liaison infrarouge (port IrDA) ou filaire (RS-232), pour bénéficier des services distants (Wap, e-mail, SMS, fax, messagerie unifiée…).

Un PDA vendu comme un téléphone mobile

Mais ce qui fait son originalité c’est son mode de commercialisation : il sera en effet proposé aux environs de 33 dollars (moins de 250 francs)… auxquels il faudra ajouter 8,3 dollars mensuels sur deux ans pour la connexion aux services de l’opérateur. Soit un total de 232,2 dollars (environ 1 500 francs). A titre de comparaison, le bas de gamme de chez Palm, le m100, seul, est commercialisé à 1 500 francs environ, auxquels il faut ajouter le kit de connexion à 250 francs.

Palm : “Fabriquer des PDA peu chers, c’est facile à faire”

Le Netboard se place donc à la croisée du PDA et du téléphone portable intégrant des fonctions d’assistant personnel (comme le Nokia Communicator). En couplant son PDA avec un opérateur, Echoo applique la recette du téléphone mobile à la commercialisation des assistants personnels. Du côté de Palm, on attend de voir. “C’est un peu prématuré pour se prononcer sur ce produit sur lequel on a trop peu d’informations”, déclare Franck Gaget, responsable marketing pour l’Europe. “Il est notamment difficile de comparer les tarifs si on ne sait pas ce qu’il y a derrière l’appareil. Fabriquer des PDA peu chers, c’est facile à faire. Mais cela dépend des fonctions et services qu’on y ajoute. De savoir notamment que l’environnement est un système d’exploitation propriétaire n’est pas forcément bon signe.” Quant au mode de commercialisation proposé par Echoo, Franck Gaget fait remarquer que des offres existent déjà en Europe et en France à travers le Mobile Internet Kit et les opérateurs GSM. Par ailleurs, le Palm VII, qui intègre un modem et n’est commercialisé qu’au Etats-Unis, devrait prochainement arriver sur le Vieux Continent.

La Suède sera le premier pays à bénéficier du Netboard dès mars prochain. Suivront la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, selon Ola Bartholdson, le directeur général de l’entreprise, cité par Reuters. Reste à savoir quels opérateurs vont s’associer à la commercialisation du Netboard.

Pour en savoir plus : Le site d’Echoo (en suédois)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur