Netdrive fait mieux que les iTools

Cloud

A gauche, le iDrive et ses 20 Mo d’espace disque accessible uniquement aux utilisateurs Mac américains. A droite, Netdrive et ses 100 Mo d’espace, disponibles sur toutes les plates-formes. Le combat est largement déséquilibré.

Parmi les nombreux nouveaux outils dévoilés par Steve Jobs pendant la dernière Macworld Expo de San Francisco, les iTools ont beaucoup fait parler d’eux. L’un d’entre eux, iDrive, offre une capacité de stockage de 20 Mo accessible par Internet pour y sauvegarder ses données personnelles (voir édition du 7 janvier 2000). Malheureusement, ce système de disque virtuel ne fonctionne qu’avec la version américaine de MacOS 9, ce qui exclut la quasi totalité des utilisateurs Mac en dehors des Etats-Unis.

C’est sûrement pour répondre à cette demande que le service Netdrive vient d’ouvrir ses portes à MacOS. Mieux que le iDrive, Netdrive propose gratuitement un espace de 100 Mo pour stocker ses données personnelles. Les utilisateurs de Windows 95 et 98 étaient jusqu’alors les seuls à pouvoir accéder à leurs données de deux manières différentes. Soit par l’intermédiaire d’un interface Web, soit en utilisant un petit programme à télécharger et qui se charge de créer un nouveau “vrai-faux” disque dur auquel on accède comme à son disque interne. Très prochainement, ce petit programme sera également disponible en version Mac, pour MacOS 8 et MacOS 9, d’ailleurs. Bien sûr, la rapidité d’accès à ses données dépend du type de connexion Internet dont on dispose. Il n’en reste pas moins que ces fichiers sont accessibles de toute machine connectée, où qu’elle se trouve. Un outil idéal pour éviter tout recours à une disquette.

Reste bien sûr le problème de la sécurité. Netdrive se veut évidemment rassurant sur la confidentialité des données stockées sur ses serveurs. Leur accès est protégée par un mot de passe et la société déclare que les serveurs en question résident dans des locaux gardés 24 heures sur 24. Mais on pourra aussi profiter du dossier Public dont l’accès est libre. Pour y laisser ses photos de famille qui, en général, n’ont rien de confidentiel…

Pour en savoir plus : Netdrive


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur