NetObjects passe au Mac

Cloud

NetObjects, l’un des grands noms de l’industrie du Web, vient d’annoncer que ses services réunis sous le sobriquet “Matrix” seront compatibles avec le Macintosh et notamment Mac OS X. Il s’agit d’un événement supplémentaire pour les utilisateurs des machines d’Apple, car cette annonce souligne l’engouement des éditeurs de solutions professionnelles pour le nouveau système.

Une tendance commence peu à peu à prendre forme : jusqu’à présent, la simple évocation de solutions professionnelles larges pour les entreprises s’appuyant sur les Mac faisait sourire ou hausser les épaules. Mais les temps changent. Le signe ? L’engouement autour de Mac OS X (voir édition du 5 juin 2000) et qui pousse les éditeurs à se rapprocher de la plate-forme d’Apple. Dernier en date, le fournisseur de services et de solutions pour les PME-PMI, NetObjects. Celui-ci apporte son sérieux et ses solutions fonctionnent autour d’un concept, “Matrix” (ou matrice), destiné à faciliter la création de sites, l’adoption de services et leur adaptation pour les petites et moyennes entreprises. Des sociétés qui, selon NetObjects, se tournent souvent plus volontiers vers le Mac.

NetObjects est en fait en train de faire le pari de l’augmentation de sa clientèle par élargissement de son marché potentiel. La firme a apparemment pris sa décision sur la base du succès rencontré par le Mac. Ce passage n’apparaît pas comme un effort inconsidéré pour NetObjects dont les solutions reposent déjà sur Java, dont une version performante est désormais au coeur du Mac. De plus, l’optique résolument tournée sur Internet de la firme épouse habilement les capacités du nouvel OS d’Apple. Matrix contient l’un des outils les plus puissants du marché en termes de construction “Wysiwyg” (What you see is what you get ? ce que vous voyez, vous l’obtenez) sur le Net. Cette approche permet théoriquement une utilisation simplifiée des outils directement depuis un simple navigateur.

NetObjects en synergie avec Apple

La nouvelle plate-forme Matrix de NetObjects a été présentée à JavaOne le 4 juin dernier. “La majorité des petites entreprises n’ont pas encore de sites Web. Et comme le marché des petites entreprises est varié, fragmenté et difficile à atteindre, travailler avec des partenaires sur des canaux de distribution où ils ont des relations avec un nombre important de petites sociétés peut s’avérer une stratégie payante”, souligne Merle Sandler, spécialiste des petites entreprises, au cabinet de recherche IDC. “Nous avons une grande synergie avec Apple, alors que le Mac est préféré par un nombre important de petites firmes, et les solutions de NetObjects sont développées en gardant à l’esprit l’utilisateur final”, indique quant à lui Mark Patton, qui dirige les produits et services de la firme implantée à Redwood City, non loin du quartier général d’Oracle (voir édition du 9 novembre 2000). Son arrivée sur Mac risque fort de précipiter d’autres annonces à destination de la plate-forme cupertinienne. Notons par exemple au passage, la mise à jour de FrontBase (voir édition du 11 octobre 2000), la base de données relationnelle, utilisable désormais avec WebObject par le biais d’un adaptateur, un plug-in Mac OS X permettant au serveur d’utiliser des applications. Là encore, c’est Java qui pousse à l’adoption des outils d’Apple. La tendance ne demande plus qu’à se confirmer.

Pour en savoir plus :

* Le site de NetObjects (en anglais)

* Le site de Frontbase (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur