Neuf Cegetel dégroupe en zones non dégroupées

Cloud

Pour la rentrée, l’opérateur réserve une surprise pour les clients non
dégroupés qui veulent s’affranchir de l’abonnement téléphonique.

Après Orange (voir édition du 17 août 2006), c’est au tour de Neuf Cegetel d’annoncer ses nouvelles offres de la rentrée. L’opérateur recentre son catalogue autour de deux forfaits principaux : “MaxiDSL” et “100% Neuf Box”. Le premier est une offre d’accès ADSL2+ nu à 20 Mbit/s ATM (soit 16,6 Mbits/s IP). Elle est proposée à 14,90 euros par mois avec présélection téléphonique (auquel cas l’abonnement s’alourdit de 5 euros) pour les internautes en zone dégroupée et 19,90 euros pour les non dégroupés.

Le second “100% Neuf Box” est un pack incluant l’accès ADSL2+ (20 Mbit/s), une ligne téléphonique en dégroupage total (qui coupe alors les ponts avec France Télécom) avec appels illimités sur les fixes en France et vers 31 destinations internationales, la télévision par ADSL avec le nouveau décodeur vidéo Neuf TV HD (sous réserve d’éligibilité de la ligne). Ce dernier est proposé en deux versions : avec ou sans disque dur. Le modèle doté d’un espace de stockage de 80 Go est facturé 5 euros/mois. Le modem/routeur Neuf Box est inclu dans le pack proposé à 29,90 euros/mois. Alors qu’il est optionnel dans l’offre “MaxiDSL” et loué 3 euros/mois.

Le forfait “100% Neuf Box” prend, en quelque sorte, le relais de “100 % Neuf”, une promotion qui s’arrête aujourd’hui, vendredi 18 août, et qui incluait les options de disque dur virtuel 9 Giga (3,90 euros mensuel), une carte Wi-Fi (25 euros) et le pack sécurité (5 euros/mois). Mais avec ” 100% Neuf Box”, l’opérateur vise également les clients en zones non dégroupées. Ceux-là ne bénéficieront cependant pas de la télévision et devront rajouter 5 euros par mois (soit 34,90 euros) pour s’affranchir totalement de France Télécom et économiser chaque mois les 15 euros d’abonnement de l’opérateur historique.

Capter une clientèle non dégroupée

Cette stratégie permet à Neuf Cegetel d’élargir sa clientèle au- delà des limites de son réseau. L’opérateur s’appuie notamment sur l’offre de revente de l’abonnement téléphonique de France Télécom imposée par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (voir édition du 19 septembre 2005). En captant des abonnés qui ne sont pas encore dégroupés, Neuf Cegetel anticipe sur les extensions de son propre réseau haut débit (et sur les avancées de ses concurrents).

“Nous continuons à élargir les zones dégroupées”, confirme l’opérateur même si le rythme du dégroupage s’est ralenti. Il entend également répondre à une demande des foyers qui cherchent à s’affranchir des services de France Télécom. “Sur les zones dégroupées, 80 % des nouveaux clients optent pour le dégroupage total”, confirme-t-on du côté de Neuf Cegetel.

Les deux nouvelles offres s’adressent aux futurs clients comme aux abonnés actuels (qui devront cependant attendre la fin du mois pour en bénéficier). En proposant un accès haut débit dépouillé et une formule triple play, l’opérateur conserve la stratégie d’offre à la carte qui le caractérisait jusqu’à présent tout en simplifiant son catalogue. Les conditions d’accès restent identiques, à savoir pas de période d’engagement ou de frais d’inscription mais la résiliation est facturée 45 euros quelle que soit la durée de l’abonnement passée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur