Neuf Cegetel effectue ses premières manoeuvres pour entrer en Bourse

Mobilité

L’opérateur réunit les analystes financiers vendredi prochain. Outre
l’introduction en Bourse, le processus de rachat d’AOL France sera sans doute
évoqué.

Neuf Cegetel voudrait basculer en Bourse dès cet automne. Selon l’édition des Echos en date du 4 septembre, l’opérateur alternatif compte réunir un parterre d’analystes financiers pour présenter son activité et ses résultats financiers du premier semestre 2006. La dernière communication financière remontait à fin avril (voir édition du 26 avril 2006).

Pour le quotidien économique, cette réunion marque le coup d’envoi du processus d’introduction en bourse, soit un peu plus d’un an après l’officialisation de la fusion entre les groupes Neuf Télécom et Cegetel (voir édition du 16 août 2005). Contacté par Vnunet.fr pour des informations supplémentaires, le service de communication de Neuf Cegetel n’a pas répondu à nos sollicitations.

A l’occasion de cette réunion financière, la direction de l’opérateur alternatif devrait également faire le point sur l’état des discussions concernant le rachat des activités de fourniture d’accès Internet d’AOL France. Le 2 août, les deux FAI ont indiqué à travers un communiqué de presse en commun qu’ils avaient engagé une phase de négociation exclusive (voir édition du 2 août 2006). “Cette transaction inclut le centre de service client de Marseilles”, précisaient les deux parties. En revanche, Tele2 AB n’avait pas donné suite à l’offre de reprise de Neuf Cegetel concernant les activités téléphonie fixe et Internet de sa filiale Télé2 France (voir édit ion du 2 août 2006).

SFR monte en puissance dans le capital

Encore plus récemment, les analystes financiers ont pu observer des mouvements capitalistiques en lien avec Neuf Cegetel. Fin août, l’opérateur belge Belgacom a vendu à SFR sa participation minoritaire qu’il détenait dans le capital de l’opérateur qui exploite la marque Neuf (soit 5,8%). Montant de la transaction : 187 millions d’euros.

Du coup, l’opérateur mobile, filiale de Vivendi, est devenu le premier actionnaire de Neuf Télécom en détenant 40,5% du capital. Une montée en puissance qui s’est fait au détriment du groupe Louis Dreyfus (actionnaire à 35% selon les données du site institutionnel du groupe Neuf Cegetel à juin 2006).

Au dernier pointage (août 2006), Neuf Cegetel recense 3 millions de clients particuliers pour ses services Internet, dont 1,3 million de clients ADSL à travers ses marques Neuf et Cegetel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur