Neuf Télécom prépare son player multimédia

Mobilité

L’application permettra de visionner sur l’écran de télévision les contenus vidéos stockés sur le PC, par le biais du décodeur Neuf TV.

Après les 100 000 “Freeboxiens” qui ont téléchargés le Freeplayer, les abonnés ADSL de Neuf Télécom bénéficieront à leur tour d’un lecteur multimédia. Pour l’heure, l’opérateur communique peu sur ce futur produit dont la disponibilité est attendue pour septembre. “Cela permettra de déporter l’écran du PC sur la télévision”, résume un salarié du groupe qui souhaite garder l’anonymat. Le logiciel autorisera la visualisation sur l’écran familial des fichiers vidéo (DivX et autres) stockés sur le disque dur de l’ordinateur, des photos et, pourquoi pas, de la musique, pour l’essentiel.

L’application s’appuiera sur le décodeur Neuf TV de l’opérateur comme passerelle de diffusion des médias du PC vers le poste télévisé. Le décodeur est réservé aux seuls clients qui souscrivent au bouquet de chaînes numériques. Un service complémentaire à l’abonnement ADSL de base, facturé 6 euros, et qui inclus la location du décodeur vidéo. Lancée fin 2004 (voir édition du 8 novembre 2004), Neuf Télécom revendique aujourd’hui 25 000 abonnés environ à l’offre audiovisuelle (pour 600 000 abonnés comptabilisés avant la fusion avec Cegetel qui devrait être effective avant la fin du mois).

Une commodité supplémentaire

“Notre offre télévisée est un produit d’appel très fort qui n’a pas d’équivalent sur le marché”, ajoute notre interlocuteur, “nous avons une obligation de résultat en terme de qualité de service.” Le futur player multimédia de Neuf Télécom s’inscrit ainsi comme une commodité supplémentaire. Il devrait notamment être “pilotable” à l’aide de la télécommande du décodeur numérique. “Le player était dans les tuyaux depuis le printemps”, s’agace le porte-parole quand on évoque le retard du groupe face à la concurrence.

Free a en effet mis à disposition son produit récemment (voir édition du 22 juin). “Nous avons lancé Voicemail TV [qui permet d’écouter ses messages vocaux depuis le poste de télévision, ndlr], Free ne l’a pas fait, et a mis en service son guide des programme un mois après le notre”, se défend-on du côté de Neuf Télécom comme pour rappeler que Free n’est pas le seul à innover.

Reste que ce player multimédia n’est pas encore officiellement baptisé. Du coup, le site (non officiel) des utilisateurs de Neuf Télécom, N9ws.com, lance un concours de suggestions à travers un formulaire en ligne qui comptabilise déjà plus de 500 contributions. Mais rien ne garantit cependant que l’une d’elles sera retenue par la direction.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur