Nextenso, l’ex Alcatel, veut crever l’écran

Mobilité

Nextenso, la filiale d’Alcatel, annonce un partenariat avec NPTV pour offrir une plate-forme permettant la gestion de flux TV, numériques et Internet, pour tous les réseaux et tous les terminaux TV, les assistants numériques, les mobiles… Une évolution majeure pour cette filiale spécialisée dans les solutions de portail d’entreprise.

Il y a peu de temps, Nextenso se positionnait clairement sur le marché des solutions de portail d’entreprise. Créée en juin à la suite de la filialisation d’un département d’Alcatel, Nextenso entendait commercialiser les 25 applications de la gamme HomeTop d’Alcatel sous sa marque sans apporter réellement de nouveauté concernant ces produits (voir édition du 19 juin 2000). Aujourd’hui, avec l’alliance qui l’unit à la start-up NPTV, Nextenso opère un revirement stratégique pour se positionner sur le marché des solutions de télévision interactive.

Fondé sur le développement de programmes de télévision personnalisables par l’utilisateur, l’accord passé prévoit que Nextenso apportera sa plate-forme XML permettant la gestion des contenus et la start-up de Republic Alley, sa technologie Bando, permettant d’offrir des services télévisés interactifs. Avec l’ambition de constituer une solution globale de télévision interactive, ces deux acteurs s’engagent dans la convergence Web/télé sans attendre que les particuliers disposent de postes Web. Guillaume Dorbes, directeur marketing chez Nextenso, déclare : “Nous pensons présenter un prototype de plate-forme l’automne prochain. Notre produit permettra aux diffuseurs de pousser des contenus personnels, d’abord sur des télévisions classiques, puis interactives et enfin Internet.

Pour en savoir plus :

* Nextenso

* NPTV


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur