NFC : Orange Business Services passe à la phase industrielle

Orange Business Services aborde la phase d’industrialisation de sa plate-forme NFC Service Center, qui a vocation à accélérer, au sein des entreprises, le déploiement de services sans contact sur cartes SIM.

orange-nfc-service-center

Voici deux ans, Orange Business Services (OBS) lançait sa plate-forme de développement de services NFC.

Après avoir exploré des usages dans les transports, l’identification, la billetterie ou encore le paiement électronique, la branche entreprises de l’opérateur historique entend aujourd’hui entrer dans la phase industrielle.

« Par rapport à la version initiale de la plate-forme, 80% des tâches dans les schémas métiers ont été automatisées« , annonce Olivier Ondet, directeur marketing Customer Contact Solutions d’OBS.

Les 20% de sur-mesure restants répondent aux normes et spécificités propres à chaque industrie.

Avec cette solution NFC Service Center, les entreprises vont pouvoir dématérialiser relativement rapidement – puis gérer – leurs services de communication en champ proche sur les smartphones.

Du paiement sans contact aux badges d’accès en passant par la gestion des titres de transport, le ‘tag reading’ et le peer-to-peer, l’ensemble des services NFC peuvent désormais se concentrer sur la carte SIM du téléphone de l’utilisateur.

Les promesses s’expriment en termes de simplification, mais aussi de sécurité.

« En cas de perte, l’ensemble des services peut être reconstitué sur la nouvelle SIM« , assure Béatrice Felder, chargée des services NFC d’OBS.

Au-delà du stockage des données en France (dans le data center de Val-de-Reuil), NFC Service Center s’appuie sur deux plates-formes TSM (Trusted Service Manager) interopérables avec les opérateurs mobiles et les terminaux NFC en France.

La première, certifiée par MasterCard (et bientôt par Visa), offre un environnement de paiement ultra-sécurisé, basé sur une infrastructure redondante. La seconde regroupe plusieurs services comme le transport, les badges et le couponing.

Le modèle économique de cette offre s’appuie non seulement sur le paiement au déploiement des services et de coûts de gestion de l’infrastructure, mais aussi sur un modèle de licences pour l’accès à la plate-forme.

OBS estime à 4,5 millions le nombre de smartphones NFC en circulation en France. Côté commerçants, 100 000 lecteurs supportent aujourd’hui la technologie. 30% des points de vente seront équipés d’ici un an.

Orange considère ainsi que l’écosystème est suffisamment riche. « D’une dizaine de clients aujourd’hui, nous en visons plusieurs centaines d’ici 3 ans« , annonce Béatrice Felder. Et 3 millions de badges NFC installés sur les smartphones. Soit 30% de parts de marché en Europe.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous d’Orange ?

Crédit photo : Christophe Lagane – Silicon.fr

Derniers commentaires



0 replies to NFC : Orange Business Services passe à la phase industrielle

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

18:45:07