Nikesh Arora quitte SoftBank : la succession est trop longue

Gestion des talentsManagement
nikesh-arora-depart-softbank
3 1

L’ex-ingénieur de Google Nikesh Arora devait remplacer Masayoshi Son à la tête du groupe Internet et télécoms SoftBank au Japon. Mais le plan initial a évolué.

Juste deux ans. Nikesh Arora n’est pas resté longtemps chez SoftBank en tant que COO.
Le 1er juillet prochain, l’ex-top Googler quittera officiellement ses fonctions au sein du holding qui chapeaute les activités Internet et télécoms japonais fondé et présidé par Masayoshi Son.

Son successeur est déjà connu : Ken Miyauchi, qui avait jusqu’ici la charge des opérations télécoms au sein du groupe, prendra les fonctions de COO.

Pourquoi ce départ brusque alors que Nikesh Arora était présenté jusqu’ici comme le successeur de Masayoshi Son ? Il semblerait justement que le passage de relais prendra plus de temps que prévu.

« J’ai le sentiment que mon travail n’est pas achevé. Je vais donc devoir rester encore CEO pendant encore 5 à 10 ans. Et je ne peux pas faire attendre si longtemps Nikesh pour le job », explique Masayoshi Son (58 ans) en substance.

Avec l’annonce de son départ, Nikesh Arora multiplie les tweets pour donner sa version des faits ou préciser le contexte.

Mais l’ex-ingénieur vedette de Google (10 ans de collaboration avec la firme Internet de Mountain View) semble avoir déplu aux investisseurs de SoftBank qui l’accuse d’avoir mené des opérations stratégiques dans une mauvaise direction (quatre milliards de dollars investis dans une multitude de start-up en deux ans) et de susciter de potentiels conflits d’intérêts au regard des liens entretenus avec des fonds de capital-risque comme Silver Lake Partners selon Les Echos. Sans parler des polémiques au niveau local liés à ses revenus au sein de SoftBank (73 millions de dollars en 2015, 135 millions l’année précédente).

Ce départ fait du bruit alors que SoftBank vient de boucler la cession de Supercell (éditeur de jeux sur mobile comme Clash of Clans) au groupe Internet chinois Tencent pour un montant de 8,6 miliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur