Nikon Coolpix S800C : Android conquiert les appareils photo numériques

MobilitéOS mobiles
Nikon Coolpix S800C appareil photo Android

L’invasion d’Android dans les APN commence. Nikon a pris l’initiative avec le Coolpix S800C, un compact connecté en Wi-Fi qui verra son champ d’application étendu grâce au Google Play Store (galerie photos).

Bien installé sur les smartphones et les tablettes, en pleine conquête des téléviseurs connectés, embarqué çà et là au sein des GPS ou encore des équipements domotiques, Android explore désormais les appareils photo.

Sous l’impulsion de Nikon, l’OS de Google investit le compact numérique Coolpix 800C.

Passé l’espace réservé au système Android dans sa version Gingerbread 2.3, il reste 1,7 Go de mémoire interne pour stocker les images capturées. L’acquisition d’une carte SD(HC) – non fournie en standard – risque de s’avérer indispensable.

Les clichés devraient en effet faire leur poids, compte tenu du capteur CMOS rétroéclairé à 16 millions de pixels qu’embarque le Coolpix S800C.

Mais les performances, tout du moins sur le papier, sont au rendez-vous, avec une matrice de mesure de la lumière à 256 segments, une ouverture f/3.2 – 5.8 et une montée en sensibilité échelonnée de 125 à 3200 ISO.

La vidéo est capturée jusqu’en résolution Full HD 1080p (1920 x 1080) à 30 images par seconde (codec H.264). Le son est enregistré en AAC stéréo.

La plage du zoom 10x reste confortable, de 25 à 250 mm en équivalent 35 mm, sans compter la fonction d’agrandissement numérique 4x disponible en complément.

Tout comme la mise au point, le diaphragme et le temps de pose, la balance des blancs peut s’effectuer de manière automatique ou en mode manuelle. S’y adjoignent 17 modes de prise de vue adaptés à des conditions particulières (portrait, plage, nage, etc.)

La visualisation instantanée se fait par le biais d’un écran tactile de 3,5 pouces. Quant au transfert, hormis l’USB et une sortie HDMI, des connexions Bluetooth et Wi-Fi permettent l’interaction sans fil.

C’est à cet égard que l’implémentation d’Android prend véritablement son sens. Avec à sa portée des milliers d’applications issues du magasin Google Play, le Coolpix S800C se révèle des usages inopinés, entre l’accès aux réseaux sociaux ou à des outils de retouche d’images.

Plus dommageable en revanche, l’espace de stockage dédié à ces logiciels se limite à 680 Mo. Il va falloir la jouer serré, d’autant plus qu’Android, dans sa déclinaison Gingerbread 2.3, demeure capricieux en matière de gestion des installations sur carte SD.

Pour autant, l’expérience que prône Nikon s’impose comme une première mondiale et démontre la souplesse d’Android, tout comme cette frontière de plus en plus floue qui sépare désormais les ordinateurs à tout faire et les compacts numériques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur