Nokia se tourne vers le marché de la musique numérique

Mobilité
Information - news

Le géant du mobile s’offre Loudeye pour un montant de 60 millions de dollars.

Nokia a annoncé hier, pour un montant de 60 millions de dollars, l’acquisition de Loudeye, le développeur de plates-formes de musique numérique et de technologies de distribution média.

Loudeye gère 60 services multilingues en ligne dans plus de 20 pays en Europe, en Afrique du Sud, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il regroupe les droits et le contenu de tous les grands labels de musique tout comme des labels indépendants, et offre actuellement un catalogue sous licence et des média complets pour plus d’1,6 million de titres. Il compte parmi ses clients des noms comme MSN, Tiscali et NTL.

Selon Nokia, cette acquisition permettra d’offrir aux clients une ?riche palette de services de musique sur mobile“. Nokia dit avoir vendu plus de 15 millions de téléphones faisant également office de lecteurs MP3 au cours du second trimestre, ce qui le positionne comme le plus grand fabricant mondial de lecteurs numériques.

“La musique est un service clé pour les ordinateurs multimédia Nokia et Nokia Nseries, aussi voulons-nous offrir à nos clients le service de musique sur mobiles le plus intégré qui soit. Loudeye apporte à Nokia de nombreux atouts, notamment une excellente équipe, un catalogue de contenu substantiel et une plate-forme de service robuste, qui contribueront tous à la réalisation de nos objectifs”, a déclaré Anssi Vanjoki, vice-président exécutif et directeur général de la division Multimédia de Nokia.

“Chacun doit pouvoir accéder à la musique de son choix, partout, à tout moment et à un prix raisonnable. Avec cette acquisition, nous voulons promouvoir cette vision et offrir aux utilisateurs d’appareils Nokia un service musical le plus complet possible pour 2007.”

Selon les termes de l’accord, les actionnaires de Loudeye recevront $4,50 par action en numéraire par action Loudeye. La transaction sera normalement finalisée au cours du dernier trimestre de cette année. La clôture de la transaction dépend d’un certain nombre de conditions, notamment de l’approbation des actionnaires de Loudeye et des organismes de réglementation.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 8 août 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur