Nokia veut changer de tête pensante pour sa stratégie mobile

CloudMobilitéOS mobilesSmartphones

La démission d’Anssi Vanjoki, Vice-Président en charge des solutions mobiles chez Nokia, est annoncée trois jours après l’arrivée d’un nouveau P-DG.

Avec l’arrivée de Stephen Elop à la tête de Nokia, on pouvait s’attendre à du remue-ménage au sein du top management.

Cela commence avec Anssi Vanjoki qui démissionne de ses fonctions de vice-président exécutif et membre du conseil d’administration du groupe Nokia. Il dirigeait jusqu’ici la division “Solutions mobiles” du groupe télécoms finlandais.

Anssi Vanjoki dispose d’un préavis de six mois avant de quitter définitivement le groupe.

En mai, il avait été nommé pour superviser une nouvelle division en charge des smartphones pour organiser une riposte face à l’iPhone, BlackBerry et les terminaux Android (Motorola, Samsung…).

Une annonce de départ qui survient juste avant l’évènement Nokia World de Londres (14 et 15 septembre).

A cette occasion, le constructeur finlandais devrait fêter la sortie commerciale de son smartphone N8 et présenter une version upgradée de la plate-forme mobile Symbian pour les développeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur