Nortel pousse la fibre optique à 1600 Gbps !

Régulations
Information - news

Nortel Networks a mis au point une nouvelle technologie d’amplification du signal (DWDM pour Dense Wave Division Multiplexing) qui permet de transporter jusqu’à 1600 Gbps sur une seule fibre optique.

Nortel Networks affirme avoir mis au point un procédé qui va considérablement améliorer les transmissions de données sur fibre optique par la technologie DWDM (Dense Wave Division Multiplexing).

Sa technologie, baptisée Optera 1600G, repose sur un système d’amplification optique qui permet d’envoyer un faisceau lumineux contenant 160 longueurs d’onde ou couleurs différentes dans une seule fibre optique offrant un débit de 10 Gbps. Chaque canal lumineux transporte alors ses propres données à 10 Gbps ce qui permet d’obtenir un débit total de 1600 Gbps, soit 1,6 Tbps. Jusqu’à présent, les technologies utilisées étaient limitées à 32 longueurs d’onde par fibre.

Selon Nortel, avec un tel débit, une seule fibre optique devrait pouvoir connecter simultanément 28 millions de foyers à Internet, diffuser simultanément 360000 films sur le continent nord-américain ou transmettre l’intégralité du contenu la Bibliothèque du Congrès de Washington en quelques secondes.

Pour Greg Mumford, le directeur de la division réseaux en fibre optique de Nortel, les opérateurs télécoms peuvent aussi espérer réaliser d’importantes économies. “Avec les mêmes fibres optiques et sans changer les installations en place, le coût du réseau pourra être de 40 à 50 % moins cher à capacité égale”, assure-t-il.

Selon lui, Optera sera disponible dans un premier temps dans une version qui pourra distribuer 40 longueurs d’onde pour une capacité de 400 Gbps. La technologie sera testée en Amérique du Nord et en Europe avec deux opérateurs que Mumford n’a pas voulu nommer. Nortel espère que sa technologie sera disponible partout dans le monde au second semestre de l’année prochaine.

Spécialiste des fibres optiques, le canadien Nortel a mis en place dix des douze derniers réseaux construits en Amérique du Nord et a déployé sept des neuf réseaux européens existants. Citant les principaux analystes, il indique dans son communiqué que le marché des réseaux en fibre optique pèsera 20 milliards de dollars (120 milliards de francs) en l’an 2000 avec un taux de croissance annuel supérieur à 20%.

Pour en savoir plus :

* http://www.nortelnetworks.com (US).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur