Nouveau Mac Mini : déjà plusieurs griefs contre lui

Mobilité

Dévoilé lors de la keynote du 16 octobre par Apple, le nouveau Mac Mini aligne déjà quelques griefs contre lui.

Si vous prévoyez d’acquérir le nouveau Mac Mini avec le minimum de mémoire vive pour effectuer vous-même une mise à jour ultérieurement, n’y pensez plus. Ou plutôt, pensez-y bien lors du choix de votre configuration.

Le plus petit des Mac (19,7 cm de côté par 3,6 cm de hauteur) est décliné suivant 3 configurations (avec options possibles pour l’unité de stockage, la fréquence du processeur et la mémoire vive), avec un premier prix fixé à 499 euros.

Mais, on découvre que s’il « fait tout comme un grand », son possesseur ne pourra pas en faire de même, puisqu’il ne sera pas en mesure de changer les barrettes LPDDR3 cadencées à 1 600 MHz. D’ailleurs, il ne s’agit pas de barrettes, mais plutôt de composants directement soudés à la carte mère.

Il faudra donc envisager son achat avec précaution en choisissant entre 4 Go, 8 Go et 16 Go avec de mémoire vive. La première déclinaison avec Intel Core i5 bicœur à 1,4 GHz commence avec 4 Go (configuration possible avec 8 Go ou 16 Go) tandis que les moutures avec processeurs Intel Core i5 bicoeur à 2,6 GHz et 2,8 GHz le sont par défaut avec 8 Go mais sont configurables avec 16 Go.

Une mémoire vive qu’il faudra donc payer au prix fort, puisque passer de 4 Go à 8 Go augmentera la facture de 100 euros – et de 300 euros pour 16 Go. Le passage de 8 Go à 16 Go est, lui, facturé 200 euros. Des suppléments qui viendront saler la note à 499 euros, 699 euros ou 999 euros de base.

Un choix délibéré d’Apple, qui a indiqué que l’ouverture du boîtier fera de toute manière sauter la garantie. Il faudra donc aussi opter d’emblée opter pour la bonne solution de stockage (entre disque dur classique de 500 Go ou 1 To et SSD Fusion Drive), puisque la changer a posteriori invalidera votre garantie.

Apple a profité de sa dernière keynote pour mettre à jour sa gamme Mac Mini et présenter un iMac Retina sur lequel le changement de mémoire vive par l’utilisateur est possible. Ce dernier dispose de quatre emplacements SO-DIMM pour accueillir des barrettes de mémoire vive.

Si son premier tarif baisse de 100 euros (à 499 euros), il est par ailleurs uniquement décliné avec des processeurs Intel bicœurs. Les premiers benchmarks ont démontré que ces processeurs pourtant à architecture Haswell ne permettaient au nouveau Mac Mini d’être à la hauteur des performances de l’ancienne mouture pouvant accueillir, elle, des processeurs quad-cœurs.

Beaucoup de griefs donc pour ce Mac Mini dont la cure de jouvence a un petit goût amer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur