Nouveau Moto E : le smartphone d’entrée de gamme de Motorola pousse la 4G et le 64 bits

MobilitéSmartphones

Motorola fait évoluer son offre d’entrée de gamme en levant le voile sur le Moto E 4G, un terminal Android pour budgets serrés.

Lancé en mai 2014, le Moto E était devenu le produit d’appel dans la gamme des smartphones Motorola.

Doté de chiches caractéristiques, il permettait toutefois d’accéder à un smartphone Android complet d’un grand fabricant. Le tout pour 119 euros.

Désormais propriété de Lenovo, Motorola Mobility fait évoluer l’approche 4G sur le Moto E apparue au cours de l’été 2014.

S’il conserve ses lignes, le nouveau Moto E supporte désormais la 4G LTE de catégorie 4 (débit descendant théorique maximum de 150 Mbit/s).

On change de configuration dans le SoC* tout en restant fidèle à Qualcomm.

Le nouveau Moto E a troqué le chiche Snapdragon 200 (CPU à 2 coeurs Cortex-A7 cadencés jusqu’à 1,2 GHz et GPU Adreno 302) pour un plus récent Snapdragon 410 (MSM8916) dont l’annonce remonte à fin 2013 quand même. Le SoC intègre le modem Qualcomm 9×25 supportant la 4G LTE de catégorie 4 ainsi que le DC-HSPA+ et la 3G.

Névralgique au coeur du Moto E, cette puce fait aussi de ce smartphone d’entrée de gamme un modèle doté d’un processeur 64 bits, épaulé ici par 1 Go de RAM.

En effet, le processeur du Snapdragon 410 embarque 4 coeurs à architecture Cortex-A53 cadencés jusqu’à 1,2 GHz. La puce est aussi équipée du processeur graphique Adreno 306 cadencé jusqu’à 400 MHz.

Le processeur 64 bits (supportant le jeu d’instructions ARM ARMv8) rend d’autant plus pertinente la présence d’Android 5.0 “Lollipop” (en version quasiment inchangée ici).

Motorola en profite également pour allonger légèrement la diagonale de son écran IPS qui passe de 4,3 pouces à 4,5 pouces mais conserve la définition de 540 par 960 pixels (qHD).

A noter également que l’écran bénéficie d’une protection de type Gorilla Glass 3 (tout comme celui de son prédécesseur).

Si la résolution du capteur de l’appareil photo numérique principal reste inchangée à 5 mégapixels (toujours sans flash LED), le Moto E 4G gagne une caméra VGA en façade qui pourra faire office d’APN pour des clichés de faible définition.

Au registre des améliorations, on notera que la capacité de la batterie passe de 1980 mAh à 2390 mAh. Plutôt avantageux avec le support de la 4G.

Le stockage passe de 4 Go de mémoire flash à 8 Go (toujours extensible via carte microSD de 32 Go au maximum).

Le Moto E 4G fait aussi la part belle à l’aspect personnalisation puisque des “bracelets” (“Bands”) de différentes couleurs ainsi que des coques “Grip Shells” également chamarrées peuvent être achetées séparément.

Motorola Mobility précise que le Moto E 4G est disponible dès à présent en Amérique du Sud, du Nord, en Europe et en Asie.

En France, il est proposé en noir et blanc au tarif de 139 euros TTC. Mais, associé à un forfait Sensation chez Bouygues Telecom, il est possible de l’acquérir à partir de 9 euros (modèle Moto E 4G Noir).

* SoC : une puce “tout-en-un” comprenant divers éléments hardware comme le processeur, le GPU ainsi que d’autres IP.

   

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur