Nouveaux forfaits B&YOU : Bouygues Telecom enfonce le clou du low cost

Régulations
b-you-bouygues-telecom-low-cost-mobile

Forfait illimité à 9,99 euros par mois (hors data), forfait à 19,99 euros par mois “dopé”…Avec B&YOU, Bouygues Telecom veut garder l’avantage sur le marché du low cost mobile.

Pionnier du low cost, avant même Free Mobile, Sosh (Orange) et depuis peu Joe Mobile (SFR), B&YOU – émanation de Bouygues Telecom – a communiqué ce matin à la presse ses nouveaux tarifs et forfaits.

Ce lancement sera accompagné d’une vaste campagne de communication initiée dès ce soir.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’offre “low cost” de Bouygues Telecom ne veut pas se faire ravir la vedette sur son terrain de prédilection.

Les porte-paroles de l’opérateur ont dégainé leurs annonces de nouveaux forfaits, des “offres qui font référence” selon eux.

Le premier n’est pas un nouveau forfait, mais une évolution forte du forfait sans engagement à 19,99 euros/mois… qui reste à 19,99 euros/mois.

Intégrant en plus des destinations sur lesquels le forfait était déjà illimité (Amérique du Nord et de nombreuses destinations européennes), l’Algérie, le Maroc, la Chine, ainsi que l’Albanie, la Serbie et la Croatie, ce forfait va surtout permettre d’accéder à un Internet beaucoup plus rapide avec l’ouverture “au meilleur de la technologie H+” (ou Dual Carrier), capable d’atteindre au mieux les 42 Mbit/s avec 3 Go de datas mensuels.

La “base installée” de clients va bénéficier automatiquement de ces améliorations d’ici la mi-décembre, tandis que les nouveaux clients vont eux en bénéficier immédiatement à partir de demain.

Le second forfait est en revanche nouveau et très bon marché : 9,99 euros/mois avec appels, SMS et MMS illimités en France et sans engagement.

Ce forfait concerne les 49,8% de Français détenteurs d’un mobile qui, selon l’ARCEP, n’utilisent pas (ou très peu) les datas.

Les datas sont limités à 20 Mo mensuels et uniquement pour “couvrir les usages data involontaires (connexions d’une appli ou synchronisation inopinée d’un compte)”.

Que se passe-t-il si malgré tout l’utilisateur veut surfer ? Il le peut, les mégaoctets utilisés étant alors facturés sur la base de 5 cents du Mo.

A noter que cette offre est disponible jusqu’à fin janvier 2013, B&YOU souhaitant faire à cette date un bilan et décider ou non de proroger l’offre (les abonnés ne craignent rien, ils continueront à bénéficier même si l’opérateur décidé de stopper l’expérience).

“Nous sommes sur une stratégie offensive”, a indiqué le porte-parole de B&YOU. “Nous avons la meilleure offre mais ce n’est pas pour cela que nous nous permettrons de traiter les clients de nos concurrents de pigeons…”

Après avoir rappelé le lancement il y a deux mois des cartes prépayées sans durée de validité et avoir indiqué que sur un marché “qui a pris une autre ampleur depuis un an“,  B&YOU n’a nullement l’intention  “de faire de la figuration”.

Il y a 15 jours, SFR a lancé de son côté, une nouvelle offre mobile  low cost : Joe Mobile.

Autant de challengers de Free Mobile qui affiche 3,6 millions de clients de son côté (à fin juin).

Crédit photo : Shutterstock.com – Copyright : chert28

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Etes-vous incollable sur Bouygues Telecom ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz spécial sur l’opérateur télécoms
——————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur