Nouvelles alliances autour de l’Internet sans fil

Régulations

Après l’accord passé hier entre British Telecom et Microsoft, Motorola et Cisco s’associent à leur tour pour développer les solutions d’accès à Internet depuis les réseaux de téléphonie mobile.

Le paysage de l’Internet sans fil de demain se dessine à grande vitesse cette semaine. Quelques heures après le rapprochement effectué entre British Telecom et Microsoft hier, l’équipementier réseau Cisco et le groupe de téléphonie mobile Motorola viennent de s’allier pour développer ensemble un accès Internet sur les réseaux sans fil. Les deux géants envisagent d’investir un milliard de dollars dans les cinq prochaines années. Ils vont notamment créer quatre centres de développement Internet répartis dans le monde entier dont deux aux Etats-Unis. Leur ambition est double : développer des réseaux IP compatibles avec tous les standards GSM, CDMA et TDMA, et encourager la naissance de nouveaux produits et services Internet pour la technologie sans fil. Leur alliance a déjà reçu le soutien de trois grands opérateurs de la téléphonie mobile : Sprint PCS, Cellnet et Airtouch.

Pour Don Listwin, vice-président de Cisco, il s’agit ni plus ni moins “de faire d’Internet un monde sans fil.” Il pense en effet que demain, les internautes pourront transmettre et recevoir des données, du son et des images sur une infrastructure cellulaire mondiale.

En attendant, Netscape et Nextel, un spécialiste de la téléphonie mobile, viennent d’annoncer qu’ils allaient lancer un kit de connexion Internet incluant un portable fabriqué par Motorola. L’offre baptisée Nextel Online permettra d’envoyer et de recevoir des mails sur un mobile. Elle donnera également accès à un portail de services Web conçus spécifiquement pour les appareils portables.

Pour en savoir plus :

* http://www.motorola.com.

* http://www.cisco.com.

* http://www.netscape.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur