Numéricâble/Noos demande aux Déçus du Câble de faire le tampon

Cloud

L’association des clients mécontents se déclare prête à transmettre les
dossiers litigieux si le câblo-opérateur prend des “engagements écrits”.

C’était la première vrai rencontre entre la direction de Numéricâble/Noos et des représentants (neuf en tout) de l’association Les Déçus du Câble qui rassemble les clients mécontents des prestations du câblo-opérateur. La réunion s’est déroulée mercredi en mi-journée dans les locaux du siège parisien du groupe.

Selon Numéricâble/Noos, diverses questions traitant de l’organisation du câblo-opérateur ont été abordées et les principaux griefs à l’encontre du groupe à propos des relations qu’ils entretiennent avec sa clientèle ont été exposées. “La rencontre a été un peu tendue. Nous attendons maintenant un compte-rendu de la réunion que l’association doit parapher”, explique Marcel Lacour, président des Déçus du Câble qui a assisté à la réunion.

Place à la séance de travaux pratiques : à la demande de la Numericable/Noos, Marcel Lacour a transmis 24 dossiers présentés comme litigieux. La direction de Numericâble/Noos s’est engagée à examiner et traiter sous dix jours. “Cela reste long (?.)Nous recensons quand même 6000 cas litigieux”, commente le président de l’association.

Des engagements par écrit au préalable

Numéricâble/Noos affiche même des signes d’impatience. Le câblo-opérateur a demandé s’il est possible que “l’association remonte davantage d’informations en provenance de leurs adhérents”. Ce qui fait bondir Marcel Lacour : “lls ne manquent pas de culot (?)Nous demandons d’abord des engagements écrits de la part de Numericâble. Nous voulons être sûr que les dossiers soient traités à égalité”.

L’idée d’une charte entre le cablo-opérateur et l’association n’est pas exclue. “Sur ce principe, nous serions prêts à leur transmettre les dossiers litigieux. Pour l’instant, nous nous contentons de fournir des conseils à nos adhérents”, affirme le représentant numéro un des Déçus du Câble.

Dans sa communication institutionnelle, Numericâble/Noos affiche sa volonté de traiter les dossiers “au cas par cas et dans les meilleurs délais”. Il rappelle également les quatre engagements pris devant la DGCCRF pour améliorer ses relations avec les clients : renforcer les moyens sur les services clients, redressee la qualité de service des centres d’appels, achever les opérations de migration informatique, modifier le processus de vente à distance. Un “plan d’action global” devrait être annoncée la semaine prochaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur