Numérique pour les TPE-PME : le nouveau DG de Google France reprend le flambeau

CloudE-commerceMarketingPublicité
google-france-sensibilisation-numerique

En commençant par Angers, Google va organiser une centaine d’opérations dans des villes de France pour promouvoir l’usage des outils numériques auprès des particuliers et des entreprises.

Arrivé aux commandes de Google France en avril, Sébastien Missoffe compte poursuit l’œuvre de son prédécesseur Nick Leeder afin de sensibiliser les Français et les entrepreneurs aux atouts du numérique (via le programme « Google pour les pros »).

Il s’est rendu à Angers (Maine-et-Loire) pour lancer un partenariat avec la municipalité. Les habitants et les entrepreneurs sont invités à des ateliers thématiques dédiés au numérique (recherche d’emploi, bases de la programmation, surf sécurisée…).

« Les entreprises angevines My Jomo, Mister Hector, Velco bike, Cité de l’objet connecté, Qowisio… seront ainsi présentes », précise le site Internet de la municipalité. « Ces journées seront aussi l’occasion de découvrir les projets numériques portés par Angers Connectez-vous, Angers Loire développement, Angers French Tech. »

angers-google

Ce type d’opération avec des formateurs Google va se dérouler dans une centaine de villes de France courant 2017. Reims (Marne) sera la prochaine étape en juin.

« Nous avons l’ambition de passer à la vitesse supérieure puisque nous nous donnons pour objectif de former 70 000 personnes d’ici la fin de l’année », évoque Sebastien Missoffe, dans une contribution blog en date du 11 septembre.

Google France a élargi le cercle des partenariats en offrant aux étudiants des formations en partenariat avec une quinzaine d’universités françaises. « Au total, en 5 ans, nous avons formé plus de 150 000 professionnels et étudiants », assure le nouveau patron de Google.

Sébastien-Missoffe-Google-France
Sébastien Missoffe, nouveau DG de Google France

« Avec les chambres de commerce, nous aidons les TPE-PME à avoir plus de succès », évoque Sébastien Missoffe, dans une interview accordée à Ouest France. « D’après une étude du cabinet Roland Berger, 59 % des Français achètent en ligne, mais seulement 11 % des entreprises vendent en ligne. »

Le manager se montre assez direct en évoquant un « modèle gagnant-gagnant » avec ces opérations démultipliées de sensibilisation sur le territoire national : « C’est positif pour les entreprises qui se développent, et c’est positif pour Google grâce au chiffre publicitaire généré. »

Alors que l’élection présidentielle vient de s’achever avec la victoire d’Emmanuel Macron, Sébastien Missoffe apporte un commentaire éclairant sur la manière dont la France est perçue dans le monde.

« Je viens de revenir en France après onze ans aux Etats-Unis. On me parlait de défaitisme, de morosité. Mais ce que je vois, ce n’est pas ça. Je sens de l’optimisme, une vraie envie de changement. C’est très excitant. »

(Crédits photos : Google, Ville d’Angers)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur