Oculus Rift sur Mac quand « Apple lancera un bon ordinateur », pour le cofondateur d’Oculus

AccessoiresMacPCPoste de travailSystèmes d'exploitation
6 0

Palmer Luckey, cofondateur d’Oculus, déclare que le casque de réalité virtuelle Oculus Rift n’arrivera sur Mac que si Apple « lance un jour un bon ordinateur ».

La toute dernière sortie de Palmer Luckey au sujet de la compatibilité de l’Oculus Rift sur Mac devrait faire couler beaucoup d’encre.

Pour l’heure, le casque de réalité virtuelle d’Oculus fonctionne exclusivement avec des machines évoluant sous Windows. Mais, selon Palmer Luckey, « il ne tient qu’à Apple » de changer cela. « Si jamais ils lançaient un bon ordinateur, nous le ferions », a-t-il déclaré récemment à Shacknews.

Selon le cofondateur d’Oculus, aucun Mac disponible actuellement sur le marché n’est en mesure de faire tourner décemment le casque Oculus Rift.

 » Cela ne tient tout simplement qu’au fait qu’Apple ne donne pas la priorité aux GPU haut de gamme », dit-il. «  Vous pouvez acheter un Mac Pro à 6000 dollars avec le haut de gamme AMD FirePro D700 et il ne correspond toujours pas à nos spécifications recommandées.  »

Précisons tout de même que le Mac Pro évoqué (une machine sortie en 2013) est la version la mieux équipée de la gamme Mac Pro en termes de carte graphique. La FirePro D700 signée AMD dispose d’un processeur graphique doté de 2 048 processeurs de flux, le tout pour une puissance de calcul de 3 481 GFLOPS. Elle embarque pas moins de 6 Go de mémoire VRAM GDDR5.

Malgré cela, Palmer Luckey estime que la puissance et la gestion de la carte par OS X (pilotes) ne sont pas suffisantes pour procurer un expérience utilisateur confortable.

D’autres pavés dans la mare

En novembre 2013 déjà, le cofondateur d’Oculus (société entrée dans l’escarcelle de Facebook) expliquait que les Xbox One et PlayStation 4 étaient trop limitées techniquement pour supporter l’Oculus Rift. D’ailleurs, pour son casque PlayStation VR qui fonctionnera avec la PlayStation 4, Sony fournira un petit boîtier intégrant un coprocesseur qui apportera un supplément de puissance de calcul.

En mai dernier, c’est Atman Binstock, l’architecte en chef au sein d’Oculus, qui avait déclaré qu’OS X et Linux avaient été « mis en pause afin de concentrer les efforts sur la livraison d’un expérience de réalité virtuelle de haute qualité pour les consommateurs tant au niveau matériel et logiciel qu’en termes de contenu sur Windows. Nous désirons revenir ultérieurement au développement sur OS X et Linux, sans toutefois avoir de calendrier défini. »

Il est intéressant de noter que pour son casque de réalité augmentée Vive, HTC a promis depuis des mois le support « day one » des Mac et des machines évoluant sous Linux, même si l’outil SteamVR Performance Test Tool lancé la semaine dernière par Valve ne fonctionne que sur Windows.

(Crédit photo : Stefano Tinti, Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur