Officiel: Deezer formalise ses relations avec la SPPF

Mobilité

L’accord prévoit que le jukebox en ligne accède au catalogue de la Société civile qui gère les intérêts des producteurs phonographiques en France.

Alors que Deezer doit poursuivre ses efforts pour sécuriser ses contenus (en évitant que le streaming ne se transforme malencontreusement en téléchargement), le service de musique en ligne est au centre d’un long processus d’évangélisation et de formalisation de ses relations avec les majors et les principaux labels indépendants. La semaine passée, la jeune pousse française a annoncé un premier accord d’importance avec Sony BMG. Ce qui devrait faciliter ses démarches pour séduire les autres majors.

Article rédigé par Nicolas Guillaume


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur