Officiel : Iliad a bouclé le rachat d’Alice

Cloud

La maison-mère de Free acquiert le service d’accès concurrent exploité par la branche française de Telecom Italia. Montant : 775 millions d’euros

Alors que le rapprochement entre le groupe SFR et Neuf Cegetel est avalisé, Iliad organise sa contre-attaque. La maison-mère du fournisseur d’accès Free vient d’annoncer l’acquisition de Liberty Surf Group SAS auprès de Telecom Italia qui exploite le service concurrent Alice. Elle avait initié une phase de négociation exclusive dans ce sens début juin.

“Le prix payé est de 775 millions d’euros sur la base d’une valeur d’entreprise de 800 millions d’euros”, précise le communiqué de presse du groupe télécoms de Xavier Niel. Un montant qui pourrait éventuellement encore revu à la baisse.

Avec le rachat d’Alice, Free récupère un portefeuille de 850 000 abonnés haut débit actifs. Ce qui va lui permet d’afficher désormais une base globale de 4 millions d’abonnés et une part de marché estimée à 25,5%.

La Freebox va-t-elle engloutir l’Alice Box ?

En l’état actuel, le groupe acquéreur reste discret sur la manière dont il compte intégrer Alice. La marque sera-t-elle conservée ? Les clients Alice vont-ils être invité à migrer vers la Freebox ? Quel impact sur le front des ressources humaines ? Alice compte 1400 salariés, dont un millier en centres d’appels. De son côté, l’effectif d’Iliad se porterait à 3000 collaborateurs.

Quelques éléments financiers sont déjà révélés à travers le dernier communiqué financier : “l’économie fiscale relative à l’utilisation des déficits reportables estimée en première approche à 350 millions d’euros” et la trésorerie au bilan de Liberty Surf Group SAS est estimée à 15 millions d’euros.

La direction d’Iliad/Free devrait en dire plus à l’occasion de la prochaine conférence de presse portant sur la présentation de l’activité du premier semestre 2008. Début août, il avait déjà publié les principaux indicateurs : au 30 juin, Free disposait de 3,1 millions de clients ADSL. Son chiffre d’affaires consolidé s’élève à 692,2 millions d’euros (contre 574,1 millions pour la même période en 2007).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur