Ondes : “une rupture” pour Priartem, “une validation” selon l’AFOM

Mobilité

Les conclusions du rapport de l’AFSSET sur l’exposition aux radiofréquences sont exploitées sous des angles différents.

La caution scientifique apportée par le rapport de l’AFSSET a réveillé les ardeurs des groupements de pression ou d’intérêt concernant l’exposition aux radiofréquences.

Ainsi, Priartem parle de “rupture induite par ce nouvel avis officiel qui ose reconnaître une incertitude scientifique en matière de téléphonie mobile”.

L’association, qui à vocation à lutter contre “la nocivité” des ondes liées aux nouvelles technologies sans fil (téléphonie mobile, antennes-relais, Wimax, Wi-Fi…), rebondit aussitôt : “De cette incertitude doit déboucher une application pleine et entière du principe de précaution qui passe par une baisse des seuils d’exposition aux ondes électromagnétiques.”

De son côté, l’Association française des opérateurs mobiles (AFOM) se montre tout aussi enthousiaste mais la perception des conclusions est différentes.

“L’AFSSET conclut que la réglementation en vigueur assure bien la sécurité sanitaire des Français et qu’il n’existe aucun fondement scientifique à de nouveaux seuils”, indique le groupement des opérateurs mobiles.

“Le gouvernement souligne que les antennes-relais de téléphonie mobile ne présentent pas de danger pour la santé des riverains.”

En fait, la position du gouvernement est plus nuancée mais il devra encore fournir des efforts pour lever toutes les ambiguïtés.

D’un côté, l’Etat reconnaît que l’exposition du public aux champs électromagnétiques de radiofréquences due aux antennes relais de téléphonie mobile “n’engendre pas de risques sanitaires identifiés pour la population riveraine”.

De l’autre, sur le volet des ondes émises par les téléphones mobiles (non prouvées scientifiquement), le gouvernement prend du recul en privilégiant l’application du principe de précaution, en particulier dans le cadre de la protection des enfants.

Une réunion du comité de suivi sur le Grenelle des Ondes doit se tenir aujourd’hui.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur