OPA sur Cegid : AltaOne et Silver Lake mettent 580 millions d’euros

BourseEntrepriseFusions-acquisitions
cegid-silver-lake-altaone
3 150

Les fonds AltaOne (Royaume-Uni) et Silver Lake (États-Unis) ont déposé un projet d’OPA sur l’éditeur lyonnais Cegid. Montant : 580 millions d’euros.

Cegid racheté par AltaOne et Silver Lake Partners pour 580 millions d’euros ? On y va tout droit.

Le conseil d’administration de l’éditeur lyonnais déclare « accueillir favorablement » le projet d’OPA déposé par les deux sociétés d’investissement*.

Ce consortium va d’abord acquérir un bloc d’actions représentant 37,6 % du capital, c’est-à-dire l’intégralité des participations détenues par Groupama, Groupama Gan Vie… et I.C.M.I., société contrôlée par Jean-Michel Aulas, qui n’est autre que le président de Cegid.

Le solde des titres fera l’objet d’une offre publique à 62,25 euros par action et de 44,25 euros par bon d’acquisition d’action remboursable.

Dans l’hypothèse où les actions apportées à l’OPA avec l’acquisition du premier bloc représenteraient 95 % ou plus du capital social et des droits de vote, un complément de prix de 1,25 euro par action et/ou bon d’acquisition serait payé, permettant la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

À 63,50 euros par action, l’offre constitue une prime de 20 % par rapport au cours de clôture de l’action Cegid le vendredi 15 avril 2016 – et de 110 % par rapport au cours du 2 janvier. Elle valorise l’éditeur à 580 millions d’euros sur une base entièrement diluée.

On notera que deux actionnaires se sont engagés à apporter leurs actions à l’OPA. D’un côté, la holding Eximium, qui détient 5,04 % du capital. De l’autre, Patrick Bertrand.

Toujours plus de cloud

Le directeur général de Cegid, qui possède 0,85 % des parts, restera associé au projet, tout comme Jean-Michel Aulas.

Conformément à la réglementation applicable, le conseil d’administration rendra son avis motivé sur ce projet d’OPA après obtention du rapport de l’expert indépendant (cabinet Ledouble SAS) et de l’avis des instances représentatives du personnel.

Il est prévu de finaliser l’ensemble de l’opération au 2e semestre 2016. Cegid, qui revendique plus de 130 000 clients, pourra alors intensifier la croissance des services cloud dans son offre.

Le SaaS représente, au 1er janvier 2016, plus de 200 millions d’euros de contrats actifs. Sur l’année 2015, il a dégagé 62,8 millions d’euros de chiffre d’affaires, contribuant à la hausse des ventes de Cegid (+ 5,8 % d’une année sur l’autre, à 282,1 millions d’euros), pour un résultat opérationnel courant de 39,1 millions d’euros (+ 11,6 %) et une marge opérationnelle à 13,9 % du CA consolidé.

Selon Jean-Michel Aulas, 80 % des clients auront basculé vers le cloud dans un horizon de 10 ans. Ils sont environ un tiers à avoir fait la transition en l’état actuel (voir notre article « Résultats Cegid : incontournable cloud »).

L’éditeur mise aussi sur l’offre RH de sa filiale Technomedia (acquise en 2015) pour porter la croissance de son chiffre d’affaires à l’international (+ 25 % entre 2014 et 2015, à 24,5 millions d’euros).

* Silver Lake Partners a notamment aidé au rachat de Dell par son fondateur, puis au rapprochement entre le groupe informatique américain et EMC, pour plus de 60 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur