Open innovation : BNP Paribas organise sa filière FinTech

EntrepriseStart-up
BNP-paribas-fintech
5 220

Le groupe BNP Paribas lance un accélérateur spécial FinTech et cherche à resserrer les liens avec les start-up du secteur avec un Pôle Innovation dédié.

BNP Paribas s’ancre davantage dans la co-innovation et l’open innovation.

Le groupe bancaire prend position sur les segments FinTech et AssurTech en érigeant un accélérateur dédié à ces thèmes en association avec L’Atelier, sa cellule qui lui sert de think tank numérique.

Objectif : accompagner les start-up au focus « finances, assurances et technologies » à développer des solutions en lien avec les métiers du groupe.

Toutes les branches seront sollicitées : banque de détail, entreprises, assurance, crédit à la consommation et gestion privée.

Un appel à candidatures est ouvert jusqu’au 17 janvier 2016. Les sujets du secteur bancaires ne manquent pas : paiement, solutions de banque digitale, relation bancaire, gestion d’actifs, marchés des capitaux, assurance…Il ne reste plus qu’à y associer les technologies qui vont avec : intelligence artificielle, big data, cybersécurité…

Fin février, 8 binômes FinTech – métiers de BNP Paribas seront constitués pour avancer. Les équipes constituées avanceront autour d’un programme de co-innovation.

Parallèlement, la branche banque de détail met en place un Pôle Innovation Fintech dans Paris (le quinzième dans le groupe) pour accueillir les start-up qui baignent dans ce domaine en vue d’un accompagnement personnalisé.

Une première base est constituée avec les 1500 start-up en relation avec la banque, dont 50 FinTech clientes dans ses Pôles Innovation.

BNP Paribas n’en est pas à son coup d’essai pour se rapprocher des start-up. Mais un effort de structuration est fourni en interne, à l’instar du déploiement mis en place du côté de Société Générale.

En début d’année, le programme « Innov&Connect » de BNP Paribas visait à connecter les start-up avec les ETI sous un angle d’open innovation.

En avril, la banque avait aussi inauguré son premier WAI (acronyme de « We are innovation ») à Paris pour héberger et accélérer des start-up. Un autre doit suivre du côté de Massy-Saclay.

Autre initiative signalée : dans le courant du printemps, un hackathon bancaire d’envergure internationale avait été mis en place (Paris, Bruxelles, Istanbul, Rome et San Francisco) avec 58 start-up dans la boucle pour plancher sur le thème de « l’expérience client ».

Il est grand temps que cet enchevêtrement de programmes et d’opérations s’organise pour gagner en cohérence et en visibilité.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur