Open source : un marché qui pèsera près de 6 milliards de dollars en 2011

Cloud

Selon IDC, les ventes de logiciels open source restent faibles mais elles
masquent une partie du business réalisé.

Selon l’institut d’analyses IDC, les ventes de logiciel open source vont passer de 1,8 milliard de dollars l’année dernière à 5,8 milliards de dollars en 2011.

Matt Lawton, directeur de programme pour le programme de recherche Open Source Software Business Models d’IDC, estime que le marché actuel est encore ” immature” et dans ses “premières phases de développement”.

Le chiffre des prévisions demeure faible par comparaison avec celui des logiciels commerciaux propriétaires. Mais l’analyste pense que ce chiffre d’affaires seul ne reflète pas la distribution réelle des logiciels open source.

Les logiciels propriétaires sont généralement associés à des frais directs, tandis que leurs homologues open source sont payants uniquement pour les services de support et sont souvent facturés suivant un système de paiement progressif.

IDC a cité la culture et le confort comme les principaux facteurs de développement des logiciels open source. Le modèle de développement a gagné en crédibilité grâce au soutien croissant des investisseurs en capital-risque.

Les entreprises font également de plus en plus confiance aux modèles d’abonnement tels que ceux proposés par Red Hat en précurseur.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 1er juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur