Les opérateurs mobiles rêvent de vendre l’iPad à Noël

MobilitéOpérateursRéseauxTablettes

Orange, SFR et Bouygues Telecom ont entamé des discussions avec Apple afin d’obtenir le droit de vendre l’iPad dans leurs boutiques pour les fêtes de fin d’année. Un juteux cadeau de Noël ?

Fin avril, Orange, SFR et Bouygues Telecom avaient appris qu’ils n’étaient pas autorisés par Apple à vendre l’iPad en ligne et dans leurs boutiques, tout en ayant toutefois le droit de commercialiser des forfaits 3G ad hoc.

Les consommateurs français ne peuvent se procurer un iPad qu’en le commandant en ligne sur l’Apple Store, en allant l’acheter dans une boutique Apple, ainsi que dans les magasins Fnac et Darty, qui disposent d’un espace Apple au sein de leurs enseignes.

Ces opérateurs mobiles ont ainsi vu s’envoler une belle manne financière : selon les derniers chiffres communiqués par la firme de Cupertino, il s’était déjà vendu 3 millions d’iPad aux Etats-Unis 80 jours après son lancement.

La tablette tactile d’Apple est en outre loin d’être une bonne affaire. Pour rappel, en France, les prix de la version Wi-Fi s’échelonnent entre 499 et 699 euros, selon la capacité de stockage. Le modèle 3G se vend entre 599 et 799 euros…

Mais à l’approche des fêtes de fin d’année, les opérateurs mobiles français deviennent plus vindicatifs. Les Echos rapportent ainsi qu’Orange, SFR et Bouygues Telecom se sont lancés dans d’âpres négociations avec Apple pour obtenir le droit de vendre l’iPad, même si aucun accord n’a encore été signé.

Il faut dire que la tablette numérique de la “marque à la pomme” représente un véritable enjeu stratégique à l’approche de Noël. Selon le quotidien économique, les ventes de mobiles et autres terminaux en décembre peuvent représenter jusqu’à 15% du chiffre d’affaires annuel d’un opérateur…

L’arrivée de l’iPad quelques semaines avant Noël multiplierait les chances d’attirer bon nombre de clients dans leurs boutiques, avec des espèces sonnantes et trébuchantes à la clé…

Comme il est d’usage avec les autres mobiles et les smartphones, les opérateurs se sont dits prêts à subventionner l’iPad en cas d’accord de vente avec Apple. Ce sera aussi l’occasion pour eux de placer leurs forfaits 3G associés.

Mais les opérateurs comptent surfer de manière générale sur le nouvel effet “tablette numérique” pour engendrer des revenus supplémentaires. Ainsi, avant la fin de l’année, Orange proposera au moins deux modèles de tablettes tactiles dans ses boutiques : la Galaxy Tab de Samsung, qui sera aussi mis en avant par SFR et Bouygues Telecom, et une tablette du fabricant chinois Huawei sous Android.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur