OpinionWay étend ses activités à la veille sur Internet

Cloud

L’institut d’études marketing et d’opinions publiques lance Weetrack, un service en mode ASP à destination des agences et des annonceurs.

Jusqu’ici cantonné à des activités d’enquêtes d’opinion publique, d’études marketing et de recueils de données, l’institut OpinionWay lance une extension de ses services avec Weetrack, un outil de veille de la “blogosphère et du Web 2.0”. Le nouveau service, exploité en mode ASP, est destiné aux agences de communication et aux annonceurs.

Le nouvel outil est censé répondre à trois problématiques : la compréhension des univers (“Ma société lance un produit sur une niche de marché, quel est l’environnement ?”), la veille d’information stricto sensu et le besoin d’indicateur de performance (“J’ai lancé une campagne marketing sous forme de buzz, quelles en sont les retombées ?”).

Pour son démarrage, Weetrack est capable de “scanner” 6000 sources d’information : blogs, forums, sites Internet…“Mais pas les réseaux sociaux comme MySpace ou Facebook pour des raisons de contraintes techniques”, tempère Benjamin Gratton, directeur associé et fondateur d’OpinionWay, contacté par téléphone (à défaut d’avoir pu assister de visu à la conférence de lancement organisée mardi matin).

40 clients d’ici la fin de l’année

“C’est un outil qui permet d’être extrêmement réactif et souple(…) Il permet de gagner du temps sur la recherche”, assure le représentant de l’institut. L’accès au service est facturé entre 12 000 euros et 30 000 euros (hors taxes) en fonction du profil client (agence, annonceur…), du nombre de codes d’accès requis et d’un éventuel temps de formation. OpinionWay compte afficher une quarantaine de références d’ici la fin de l’année.

C’est ambitieux dans l’univers diffus de la veille sur Internet dans lequel des agences spécialisées (ex : Human to Human) peuvent cotoyer des éditeurs spécialisés (Digimind). Mais OpinionWay compte proposer cette prestation en complément de son activité coeur de business sous forme de packages.

Deux clients – “payants”, précise Benjamin Gratton – se sont associés au lancement de Weetrack : l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft et l’agence Watch orientée “décryptage des systèmes d’opinion et des phénomènes d’image” (propriété de TBWA Corporate).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur