Optenet propose un boîtier de filtrage aux PME

Cloud

L’éditeur espagnol lance une solution mi-hardware mi-software mêlant intelligence artificielle, analyse sémantique et apprentissage.

Sachant qu’environ 45 000 sites Web sont créés chaque jour, comment disposer en permanence d’un outil efficace de filtrage ? Une question que se pose tout responsable de système d’information d’une entreprise. Sachant que les téléchargements “personnels” des salariés peuvent se révéler particulièrement lourds donc voraces en bande passante : jusqu’à 50% des capacités en débit pour un film de 700 Mo, par exemple.

Optenet assure avoir trouvé la solution avec une appliance de filtrage dynamique. “Plug and play”, ce boîtier s’auto-gère et s’auto-règle (avec, toutefois, une surveillance externe au départ). La solution s’appuie sur une approche de filtrage par notions mêlant intelligence artificielle, analyse sémantique et apprentissage.

Ce sont les unités de recherche d’Optenet situées dans quatre villes (Madrid, San Sebastian, Mexico et Miami) qui ont développé ce produit. Les compétences de Bell Microproducts ont été mises à contribution pour l’assemblage et l’installation de la solution Optenet sur le disque dur de l’appliance Optenet (le matériel étant fourni par Super Micro). Ces appliances sont livrées directement chez les grossistes.

Filtrage Internet

“Avec cette solution, on filtre, souligne Jean-Marc Jacquemin, directeur commercial et marketing chez Optenet France, et on ne ‘flique’ pas.” L’appliance Optenet ne crée pas de système mais apprend. “Ce travail dynamique est permanent et soutenu par l’ensemble des sites installés. Notre solution fonctionne comme les programmes anti-virus, avec une mise à jour élevée, puisqu’elle intervient toutes les demi-heures”, précise notre interlocuteur.

Le support est opérationnel et centralisé depuis l’Espagne, y compris pour les clients français. Le logiciel est disponible en huit déclinaisons linguistiques. Pour une PME équipés d’une centaine de postes, le coût de la solution Optenet s’élève à 2160 euros hors taxes.

Dans le domaine du filtrage Internet, les éditeurs ne manquent pas. Ainsi, l’américain WebSense a acquis SurfControl l’année dernière et le français Olfeo s’attribuerait la première position sur son marché domestique. Quant aux solutions Optenet, elles sont intégrées dans de nombreux équipements matériels (comme sur les PC mais aussi les terminaux mobiles) et réseaux dans le cadre d’une stratégie de déploiement en marque blanche.

Dans son portefeuille clientèle, on trouve aussi des références de grandes entreprises françaises comme PSA, Areva, Française des Jeux et Bouygues Construction. Parmi les grands marchés qu’elle a remportés récemment, celui d’un gouvernement européen – représentant un ensemble de plus de 40 000 postes – est exemplaire. Mais la société refuse de citer cette référence dans le secteur public.

Parallèlement à sa diffusion en marque blanche, Optenet s’est rapproché des PME/PMI. Raison pour laquelle, elle a signé en début d’année des accords de distribution avec deux grossistes, Feeder (qui possède 5000 revendeurs) et Fram (spécialiste Linux de marchés verticaux qui en a 900). “Ce sont deux grossistes à taille humaine, confie Jean-Marc Jacquemin. Ils ont les mêmes valeurs que nous et sont concentrés, avec stabilité, sur leur métier.” De toute façon, pour Optenet, l’indirect s’impose avec évidence. “Les revendeurs ont davantage de force auprès de nos clients… “, poursuit Jean- Jacques Jacquemin, qui souligne aussi que son plan de recrutement et formation de partenaires certifiés est encore bien ouvert. Optenet France compte en effet travailler d’ici la fin de l’année avec une trentaine de ces partenaires (cinq en l’état actuel).

Optenet France a doublé son chiffre d’affaires entre 2006 et 2007. Il s’élève à 2,5 millions d’euros (3,5 millions prévus cette année). Par comparaison, la société, qui dispose désormais de dix relais dans dix pays*, a réalisé un CA monde de 12 millions d’euros en 2007 (20 millions d’euros attendus en 2008). Fondée en 1997 à Madrid, Optenet dispose d’un effectif global de 230 salariés (neuf en France).

*Espagne, France, Italie, Royaume-Uni, Allemagne, Brésil, Colombie, Mexique, Argentine et Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur