Oracle 8I s’inscrit dans l’annuaire

Cloud

Oracle va lancer Oracle Internet Directory, des services d’annuaire réseau destinés à transformer sa base de données en environnement informatique concurrent de Windows NT.

Oracle vient d’annoncer la commercialisation prochaine d’Oracle Internet Directory, des services d’annuaire réseau destinés à renforcer son système de gestion de base de données accessible par Internet. Le constructeur va vendre ce module en option d’Oracle 8i qu’il avait annoncé en septembre dernier et qui doit sortir en mars.

Sûr de lui, Oracle affirme que 8i peut faire office de serveur Web, de serveur de fichiers et de serveurs d’application et que l’ajout d’un service d’annuaire le place en concurrent direct du système d’exploitation Windows 2000 (ex NT5) que Microsoft doit sortir avant la fin de l’année (voir édition du 18 janvier 1999).

Il affirme qu’une seule version d’Oracle Internet Directory peut gérer 500 millions d’entrées et supporter simultanément 10000 utilisateurs. Le produit sera disponible en deux versions, la Hosting Edition sera destinée aux Internet Service Providers (ISPs) et la seconde baptisée Enterprise Edition s’adressera aux entreprises. Cette dernière comportera notamment des fonctions de sécurité comme le SSL (Secure Sockets Layer) et la certification numérique au standard X.509.

Pour Jeremy Burton, vice président du marketing pour la division serveur, il y a environ 180 services d’annuaires différents aujourd’hui dans les entreprises et Oracle va tout faire pour qu’il n’en reste plus que 3 ou quatre dans les années à venir. Alors qu’Internet Directory est censé concurrencer les services NDS de Novell (leader sur ce marché), l’éditeur de logiciels réseaux était présent lors du lancement de ce produit. Les deux sociétés ont en effet expliqué que leurs deux services étaient complémentaires et qu’ils pourraient travailler ensemble en s’appuyant sur le protocole LDAP 3 (Lightweight Directory Access Protocol).

“Nous voyons Novell comme le fournisseur numéro un d’annuaires méta-données pour l’entreprise”, explique Burton, “tandis qu’Internet Directory sera un annuaire d’applications Oracle qui pourra communiquer avec NDS via LDAP”.

Adrian Viego, directeur général des relations avec les entreprises chez Novell, explique que NDS n’était pas suffisamment armé pour gérer des applications Oracle. L’éditeur compte développer une version spéciale qui tournerait sous Oracle 8i mais n’a pas donné de date de commercialisation.

Pour Jon Oltsik, analyste au Forrester Research, “Oracle et Novell sont tout bonnement en train de construire un environnement informatique qui s’appuie sur Oracle 8I.”

Un seul hic à ce tableau idyllique, les deux sociétés n’ont pas expliqué comment leurs deux services d’annuaires allaient pouvoir se synchroniser ce qui signifie qu’un utilisateur devra être saisi dans chaque système pour être pris en compte à tous les niveaux.

Pour en savoir plus : http://www.oracle.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur