Oracle devient partenaire de Microsoft

Cloud

Oracle et Microsoft ont signé un partenariat visant à améliorer la compatibilité de la base de données du premier avec l’environnement de développement du second.

Oracle a rejoint en tant que partenaire le programme Visual Studio de son ennemi de toujours, Microsoft. Objectif : améliorer la compatibilité entre la base de données du premier et la plate-forme de développement du second, Visual Studio. Les développeurs Windows n’ont pas attendu ce partenariat pour réaliser des applications exploitant des bases de données Oracle, au prix toutefois d’un délicat travail d’interfaçage. Celui-ci devrait être facilité par un outil qu’Oracle mettra gratuitement à leur disposition d’ici le premier trimestre 2005. Ce nouveau partenariat semble étonnant à première vue car Microsoft est un des plus sérieux concurrents d’Oracle sur le marché des bases de données et, réciproquement, Oracle commercialise son propre environnement de développement pour J2EE, l’architecture rivale de ?Net.

Dans l’air du temps

Il est néanmoins dans l’air du temps et n’est pas sans évoquer d’autres partenariats conclus récemment entre Microsoft et ses ennemis héréditaires qui, tous, visent à améliorer la compatibilité des produits des uns et des autres. Il s’agit en particulier de ceux signés avec Sun Microsystems (voir édition du 9 avril 2004) ou encore avec SAP, le numéro 1 des PGI (voir édition du 12 mai 2004). Il est certain que ce mouvement ne résulte pas de la volonté de ces fournisseurs de nouer des relations plus harmonieuses mais d’une demande de leurs clients respectifs. Les entreprises se plaignent de dépenser trop de temps et de moyens pour intégrer les différentes briques de leur système d’information ; de même, elles peinent à mettre en oeuvre une certaine interaction entre leur système d’information et ceux de leurs partenaires. Pour cela, une meilleure interopérabilité entre les produits des divers fournisseurs est requise. Pour ces derniers, s’ouvrir aux produits des concurrents est donc le plus sûr moyen de s’assurer la fidélité de leurs clients et ainsi de leur vendre de nouveaux produits.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur