Oracle dévoile sa base de données 11g pour Windows

Cloud

Très attendue, la nouvelle base de données est enrichie de nouvelles fonctionnalités et offre une meilleure intégration avec Windows et Microsoft Visual Studio.

Oracle a annoncé le 24 octobre 2007 la commercialisation de sa base de données 11g sur plates-formes Microsoft Windows. La version d’Oracle 11g pour Linux avait été présentée en juillet 2007.

L’offre de l’éditeur de bases de données est optimisée pour Windows. Elle comprend des services intégrant des fonctionnalités spécifiques à la plate-forme, notamment un service de sauvegarde et de restauration de la base de données via Windows Volume Shadow Copy Service ainsi que des améliorations au niveau de l’intégration d’Active Directory et de Kerberos.

Entre autres nouveautés, la base de données 11g offre une meilleure intégration avec Windows. Après avoir rejoint le programme partenaire VSIP (Visual Studio Industry Partner) de Microsoft, Oracle assure désormais une intégration entre sa base de données et Microsoft Visual Studio.

A en croire l’éditeur, le cache de résultat du nouveau client Oracle peut “améliorer considérablement” l’exécution des requêtes répétitives. Oracle est également fier de sa technologie SecureFiles qui améliore selon lui les performances de stockage et de récupération des données non structurées telles que les documents, les fichiers XML, les images et les vidéos.

Oracle Database 11g Enterprise Edition, Standard Edition et Standard Edition One sont disponibles dès aujourd’hui sur Microsoft Windows. Une version d’évaluation de la base pour plates-formes Windows 32 bits est disponible gratuitement sur le site Oracle Technology Network.

Adaptation de l’article Oracle rolls out 11g database for Windows de Vnunet.com en date du 24 octobre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur