Oracle France enclenche un plan de suppression de postes

Cloud

250 postes sur 1600 seraient affectés au niveau de la branche française d’Oracle. Le plan viserait un millier de collaborateurs à l’échelle européenne.

Alors qu’Oracle vient de dévoiler la nouvelle version de son produit phare Fusion Middleware 11g, les syndicats de la branche française de l’éditeur ont un peu brisé l’élan d’enthousiasme.  Dans un communiqué de presse commun (CFDT Cadres, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO), ils ont révélé qu’un plan de suppressions de postes touchant 5,9% des effectifs en Europe et 15,6% des effectifs français a été initié.

Deux motifs auraient été avancés par la direction d’Oracle en présentant en début de semaine son plan devant le comité d’entreprise européen et le comité d’entreprise France : une “croissance significative inférieur à ce qui était attendu” et la volonté de “préserver la marge opérationnelle pour maintenir la stratégie à long terme”. En l’état actuel, seule la partie Oracle est concernée. On attend de voir l’impact au niveau social lorsque l’acquisition de Sun Microsystems sera bouclée (a priori d’ici la fin de l’été).

La fourchette de postes affectés se situerait entre 850 et 1000 au niveau européen (sur 17 000 salariés) et 250 en France (sur 1600). En début d’année, des employés d’Oracle aux Etats-Unis avaient lancé des premiers signaux d’alerte.

Les syndicats et le comité d’entreprise d’Oracle France se déclarent “surpris” et “en colère”. “Nous ne pouvons pas accepter que les salariés soient considérés comme une simple variable d’ajustement au profit d’une politique purement financière.” La direction de la branche hexagonale de l’éditeur ne souhaite pas apporter de commentaires.

LIVRE BLANC ORACLE : La clôture rapide des comptes : Rêve ou réalité ?

Des entreprises mondiales accomplissent le cycle de clôture et de création de rapports en moins de cinq jours ouvrables et sont capables de publier des résultats financiers avant leurs concurrents. Il en résulte que les entreprises qui clôturent leurs comptes et fournissent des informations plus rapidement aux parties prenantes externes et internes peuvent obtenir un avantage concurrentiel sur un marché évoluant rapidement. Le livre blanc Oracle présente la clôture virtuelle pour accélérer le processus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur