Oracle lorgnerait sur le Mac

Mobilité

MacWorld San Francisco pourrait réserver une surprise de taille en provenance… d’Oracle. L’un des leaders mondiaux des bases de données professionnelles destinées aux entreprises pourrait annoncer la disponibilité d’une version pour MacOS X de sa base de données 9i !

Il ne s’agit que d’une rumeur, mais elle ne doit pas être prise à la légère : Oracle, l’un des leaders mondiaux des bases de données destinées aux entreprises et aux industriels, pourrait annoncer à MacWorld San Francisco, qui se déroulera début janvier 2001, la disponibilité de sa base de données 9i ! Un portage de cette base de données spécifiquement destinée aux services des ASP (les fournisseurs de services de location d’applications en ligne) montrerait la voie d’une solution “entreprises” sur plate-forme Apple et permettrait à de nombreuses organisations lassées de travailler sur plate-forme Wintel, troublées par l’hermétisme des versions Unix ou agacées par les errements de Linux, de trouver enfin un système complet destiné aux connaissances hétérogènes des utilisateurs en entreprise. Des prémisses non sans conséquence !

Un pas vers Apple par volonté anti-Microsoft ?

Les éléments laissant penser qu’Oracle pourrait aller jusqu’au terme d’un tel portage sont multiples. Le président d’Oracle, Larry Ellison, n’a jamais caché son animosité envers Microsoft, il fait d’ailleurs partie du conseil d’administration d’Apple. La base de données 9i est destinée à des applications entièrement tournées vers l’Internet, comme des portails de société, des applications transactionnelles (solutions d’ERP) ou d’intelligence économique. Un domaine où les outils d’Apple, tels Webobjects (voir édition du 2 mars 2000), son nouveau système d’exploitation MacOS X avec Java 2 (voir édition du 7 juin 2000), l’Enterprise Object Framework, et son environnement Objet, ne sont pas à la traîne mais seulement inexploités (voir édition du 30 octobre 2000). Oracle a de plus toujours considéré que le micro-noyau Mach utilisé par Apple, et la version d’Unix BSD 4.4 qui est à la base du nouvel OS, étaient des briques logicielles de haute performance… et rendraient un tel portage assez aisé pour son application fonctionnant déjà sous Unix !

Mais ce n’est pas tout : Oracle fait tourner ses bases de données sur Apache, le serveur Web le plus utilisé sur Internet, et qui est inclus dans MacOS X. De plus, 9i ne serait pas le premier produit porté dans l’environnement Mac : en novembre 1999, Oracle a fourni à la communauté de la firme à la Pomme les bibliothèques permettant d’avoir accès à sa base 8i. Ces bibliothèques étaient fournies gratuitement sur la version serveur de MacOS X et permettaient aux développeurs de créer des applications pour des serveurs de haute performance.

De quoi motiver l’utilisation des Mac en entreprises ?

Si la rumeur de l’arrivée de 9i sur X se confirme, il s’agira d’un élément de plus à mettre à l’actif d’une orientation d’Apple vers le monde de l’entreprise auquel la firme aurait beaucoup à apporter. En effet, outre les capacités de la base 9i pour des applications Web, le monde de l’édition et de la création pourrait bénéficier de la stabilité des produits d’Oracle. A terme, une solution entreprise basée entièrement sur les technologies objets disponibles sur MacOS X et comprises dans les produits d’Oracle ne laisserait pas les directeurs informatiques indifférents, surtout si les utilisateurs peuvent bénéficier d’un environnement stable et configurable à volonté et d’une administration centralisée, comme c’est le cas sous MacOS…

Pour en savoir plus :

Le site d’Oracle (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur