Orange Bank : l’amorçage décalé en novembre

E-paiementMarketing
orange-bank-novembre

La préparation d’Orange Bank a été plus longue que prévu. Rendez-vous le 2 novembre, s’engage Stéphane Richard, CEO du groupe télécoms.

Orange Bank n’est pas sorti à l’été. Ce sera fait dans le courant de l’automne.

La date de lancement a été fixée au 2 novembre, à en croire un tweet de Stéphane Richard, CEO d’Orange, diffusé hier (3 octobre). Un conseil d’administration du groupe télécoms – réuni la veille – avait validé cette étape cruciale. 

La banque digitale du groupe télécoms a pris du retard à l’allumage. L’activité grand public devait initialement démarrer le 6 juillet puis elle a été décalée à la rentrée scolaire en raison de problèmes techniques à résoudre au nom de « critères d’excellence, de fiabilité et de qualité exigés ».

Il est temps qu’Orange apparaisse sur le marché sous peine d’être accusé de frilosité dans ce projet de diversification qui est pourtant ambitieux sur le papier.

Les fondements d’Orange Bank, qui s’appuient sur les actifs de feu Groupama Banque, avaient été dévoilé lors de la session Hello Show dédiée à l’innovation au sein du groupe télécoms en avril.

Le dispositif de services bancaires sera d’emblée multicanal avec une application mobile, un site Internet, des conseillers agréés en agences Orange et des distributeurs automatiques de billets.

Dans le package initial, un client Orange Bank pourra disposer d’un compte, d’une carte, d’un découvert autorisé et d’un livret d’épargne rémunéré. En attendant d’autres produits comme le crédit, l’assurance-vie voire des prêts immobiliers.

Après la France, Orange devrait étendre ses activités bancaires dans d’autres pays comme l’Espagne et la Belgique.

Objectif : attirer deux millions de clients…en dix ans. Le groupe télécoms se montre prudent dans ses perspectives.

(Crédit photo : Orange Bank)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur