Orange lorgne les marchés télécoms scandinaves

Mobilité

Selon le Figaro, l’opérateur historique français voudrait acquérir son homologue TeliaSonera, présent à la fois en Suède et en Finlande.

La Scandinavie constitue l’une des zones européennes les plus dynamiques en termes de réseaux haut débit, avec des taux de pénétration de l’accès haut débit dans les foyers très développés. Cela n’a pas échappé à l’oeil de France Telecom.

Selon Le Figaro, l’opérateur historique français étudierait ni plus ni moins la possibilité d’acquérir son homologue scandinave TeliaSonera. Toujours selon le quotidien, France Télécom et TeliaSonera ont chacun refusé de commenter l’information.

En proposant de la téléphone fixe et mobile et des offres d’accès internet ADSL, TeliaSonera présente potentiellement un profil d’opérateur intégré. Un atout multiplay qui a de quoi séduire France Telecom.

Présent en Suède et en Finlande (à la suite du rapprochement en 2002 des opérateurs historiques Telia côté Suède et Sonera côté Finlande), TeliaSonera a enregistré en 2007 un chiffre d’affaires de 10,26 milliards d’euros. Le groupe télécoms dispose d’un effectif global de 31 292 personnes à fin 2007 mais, en février, il avait annoncé un plan de suppression de près de 3000 postes.

De son côté, France Telecom/Orange a réalisé une année 2007 jugée satisfaisante, marquant la fin d’une période de redressement et affichant son volontarisme pour accroître sa présence dans le monde, notamment dans les pays émergents.

L’opérateur historique a réalisé un chiffre d’affaires de 53 milliards d’euros en 2007 avec 170 millions de clients et 187 000 salariés mais il est lui aussi engagé dans un process de réduction d’effectifs (22 000 suppressions de postes entre 2006 et 2008).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur