Orange Sosh part à la chasse aux “digital natives”

Marketing

Orange lance aujourd’hui son offensive sur les forfaits Web sans engagement et uniquement disponible sur le Net, avec sa nouvelle marque Sosh.

Annoncé en juillet et présenté début septembre par Orange, Sosh se lance aujourd’hui sur le marché français.

Destinée aux “jeunes ultra-connectés à l’Internet mobile“, ces “digital natives” plus à l’aise sur le Net qu’en magasin, l’offre se veut sans engagement et la plus simple possible.

Pour rappel, trois forfaits sont proposés. Ils sont identiques à ceux dévoilés le 7 septembre.

Ils incluent tous les SMS et MMS illimités, l’accès aux hotspots Wi-Fi Orange et autorisent les usages VoIP. Les volumes de données Internet ne peuvent pas être dépassés sans acheter de recharge (3 euros pour 100 Mo ou 10 euros pour 500 Mo) :

  • 19,90 euros : 2 heures de communication, 500 Mo de données
  • 29,90 euros : 5 heures de communication, 1 Go de données (usage modem autorisé)
  • 39,90 euros : appels illimités, 1 Go de données (usage modem autorisé)

La volonté de Stéphane Richard, P-DG d’Orange était de créer “un système très simple qui ne prend pas les clients par surprise.” Les 3 forfaits s’accompagnent donc d’options à souscrire en fonction des besoins.

Les propriétaires d’un BlackBerry pourront ainsi payer 1euro par mois pour leurs mails, pour recevoir la TV mobile il en coutera 1euro de plus, 5 euros vous ouvrirons les portes de l’Europe (une heure de réception, appels facturés 38 centimes la minute), et l’assurance coutera 6 euros mensuels.

La communauté de la “soshiety” sera appelée à décider des éventuelles modifications à apporter à toutes ces offres.

C’est d’ailleurs elle qui a voté pour les cinq mobiles proposés : le Nokia C3 graphite (89 euros), le Samsung Galaxy Ace (259 euros), le Samsung Galaxy S II (459 euros), le HTC Wildfire S (en blanc uniquement, 199 euros), le BlackBerry Curve 3G 9300 (249 euros) et enfin l’iPhone 3GS 8Go (en noir uniquement, 389 euros).

Sans engagement oblige, ils devront être payés en cash ou en plusieurs fois via la filiale financière FranceTel de France Telecom.

Sosh est “assumé par Orange” qui acceptera de faire le SAV et le support des clients dans ses magasins et sur sa hotline.

Mais une équipe spécialisée est mise en place pour parler aux clients et résoudre leurs problèmes sur les réseaux sociaux et le site Sosh.fr.

L’esprit Sosh se retrouve dans les goodies décorant ses locaux, et distribués aux fans. Des appâts à “digital native” en quelque sorte (galerie d’images) :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur