Un ouragan solaire pourrait perturber nos systèmes électroniques

Poste de travail
eruption-solaire-nasa

Nos systèmes électroniques pourraient être affectés, dans les prochains jours, par une éruption massive du Soleil qui a projeté une masse de particules magnétiques.

Ce mardi 20 août, la NASA a détecté, à la surface du Soleil, une intense activité appelée éjection de masse coronale ou CME, pour “coronal mass ejection”.

Généralement lié à une éruption solaire massive, ce phénomène naturel implique un fort champ magnétique qui modifie les caractéristiques du vent solaire.

Il se traduit par la projection, dans l’espace, de milliards de tonnes de particules propulsées à la vitesse de 917 kilomètres par secondes.

Ces dernières atteignent actuellement la Terre. Ne raversant pas l’atmosphère, elles ne présenteront pas de danger pour l’humain, mais déclencheront probablement, pendant quelques jours, des orages magnétiques.

L’électronique des satellites pourrait s’en trouver perturbée, au même titre que les communications radio, voire les réseaux de distribution d’électricité (power grid), comme ce fut le cas au Canada en 1989.

Dans le passé, des orages géomagnétiques causés par des CME de cette force ont habituellement été légers“, a indiqu la NASA dans un communiqué du Space Weather  Prediction Center.

Il est plutôt question d’un pic d’aurores boréales… et probablement, comme le note Silicon.fr, d’un peu plus de luminescence dans le ciel.

eruption-solaire-nasa

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous la galaxie Yahoo! ?

Crédit images :  ESA & NASA/SOHO, SDO


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur