Outsourcing : Atos renforce son influence aux USA avec Xerox ITO

CloudEntrepriseGestion cloudManagement
atos-acquiert-xerox-ito-bpo

Le groupe Atos va acquérir la division dédiée à l’externalisation de services informatiques de Xerox pour 840 millions d’euros.

(Correctif 20/12/14) L’activité d’Atos grossit aux Etats-Unis avec le projet d’acquisition de l’activité de Xerox ITO (services d’externalisation informatique) [et non BPO pour l’externalisation des processus d’entreprise comme indiqué auparavant].

Montant de l’acquisition : 840 millions d’euros (40 millions d’euros complémentaires “sous condition”). L’accord est soumis aux autorités compétentes et l’opération devrait être bouclée d’ici la fin du deuxième trimestre 2015.

Atos et Xerox évoquent une “coopération stratégique mondiale” sur le volet de l’innovation et de la commercialisation des services informatiques en Europe et en Amérique du Nord.

Fort d’un portefeuille de 300 clients, Xerox ITO affiche un chiffre d’affaires un peu au-dessus du milliard de dollars (dont 90% réalisé aux Etats-Unis). La branche Xerox ITO emploie 9800 personnes dans 45 pays (dont 4500 aux Etats-Unis et 3800 dans des pays offshores tels que l’Inde, les Philippines, et le Mexique).

Des bassins de “synergies de coûts basées sur des programmes de transformation et d’intégration” sont évalués à 35 millions de dollars par an à l’horizon 2017.

En contrepartie, Atos devient ainsi l’un des plus importants fournisseurs de services informatiques de Xerox. Le groupe IT d’origine française reprendra notamment les prestations de services d’infrastructure informatiques internes jusqu’ici fournies par Xerox ITO pour répondre au besoin de sa maison-mère.

Cette opération de croissance externe signée Atos va permette de faire gonfler le chiffre d’affaires réalisé aux Etats-Unis (dans une proportion de 6% à 17%). Sachant que le groupe Atos et ses entités connexes (Atos Consulting, Atos Worldgrid, Worldline et plus récemment Bull et Canopy) affichent un chiffre d’affaires global de 10 milliards d’euros.

Rappelons qu’en décembre 2010, Atos et la division Siemens IT Solutions and Services avaient fusionné, ce qui avait représenté un investissement de 850 millions d’euros.

Quiz : Connaissez-vous les sous-traitants des géants de la high-tech ?

(Crédit photo  : Shutterstock.com – Droit d’auteur : Manczurov)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur