P2P : BitTorrent veut être plus convivial pour vulgariser son usage

CloudE-commerceMarketing

BitTorrent Inc dévoile le projet alpha Chrysalis. La nouvelle génération de son logiciel phare serait plus accessible pour des usages légaux.

BitTorrent Inc veut faciliter la compréhension du principe du torrent (protocole de transfert de données peer to peer) et son usage, notamment dans le domaine du commerce électronique.

Bram Cohen, co-fondateur de la société américaine, a dévoilé une ébauche de son logiciel nouvelle génération : le projet alpha Chrysalis.

Une manière d’effacer l’image de piratage qui colle au P2P et de vulgariser son adoption par les entreprises et les consommateurs finaux, assure-t-il.

L’an dernier, la société a recensé 150 millions de téléchargements de son logiciel. Mais deux tiers des utilisateurs l’effacent très rapidement.

Chrysalis comprend une interface jugée plus conviviale, une classification thématique des contenus et des moyens de paiement associés.

Le logiciel comprend aussi des nouvelles fonctionnalités permettant de fixer des priorités en termes de streaming avant téléchargement complet des contenus.

Il permet aussi d’affiner la localisation géographique des utilisateurs du logiciel, favorisant le ciblage pour les campagnes publicitaires.

Chrysalis se met à l’heure des smartphones et des tablettes. Il est possible d’exploiter son potentiel à travers une application disponible sous les terminaux Android.

Selon V3, Bram Cohen, développe parallèlement un nouveau service broadcast : BitTorrent Live.

Il permet de rapatrier un programme audiovisuel en quelques secondes et de le partager en stream avec d’autres utilisateurs.

Son concepteur assure que cette technologie constitue une rupture aussi flagrante dans le monde des médias que celle du protocole d’origine BitTorrent. Elle sera disponible à partir de l’été prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur