P2P : une amende pour défaut de sécurisation du Wi-Fi en Allemagne

Cloud

Dans une affaire de piratage illégal, un internaute allemand a prouvé qu’il n’a pas pu effectuer ce délit. Mais il a quand même écopé d’une amende car il n’a pas suffisamment protégé sa connexion Wi-Fi.

Les Allemands ont-ils découvert un avant-goût d’une législation de type Hadopi ?

Un tribunal de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg) a averti que tout internaute qui ne fournirait pas d’effort pour sécuriser son accès Wi-Fi serait susceptible d’être condamné à une amende de 100 euros si son compte Internet a été exploité par un tiers pour partager des fichiers de manière illégale.

Néanmoins, le détenteur ne sera pas considéré comme un pirate. Il lui  sera juste reproché un défaut de sécurité de sa connexion sans fil.

“Les particuliers ont le devoir de vérifier si leur accès Internet sans fil est sécurisé de manière adéquate afin de limiter les risques d’exploitation non autorisée par des tiers cherchant à commettre des actes de violation de copyright”, selon les éléments fournis par Associated Press.

Mais eWeek UK précise que le tribunal de justice allemand ne précise pas comment sécuriser sa connexion sans fil, sachant que des outils gratuits pour casser des clés WEP sont disponibles sur Internet.

Cette décision est intervenue à la suite d’une plainte d’un musicien vis-à-vis d’un internaute disposant d’un accès Wi-Fi par lequel un acte de téléchargement d’un titre musical à partir d’un réseau P2P a été réalisé par un tiers.

Malheureusement pour le plaignant, l’internaute pointé du doigt a pu prouver qu’il était en vacances au moment du téléchargement illégal par la voie du Wi-Fi. Mais il n’a pas échappé à l’amende pour défaut de sécurisation de son accès Internet sans fil.

A découvrir également : dossier spécial : Hadopi : avis de tempête sur la loi anti-piratage


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur