Paiement mobile : première bougie pour Kwixo, Fia-Net fier de son rejeton

Marketing

Lancée il y a un an par FIA-NET (Crédit Agricole), Kwixo recense 240 000 membres et a séduit 720 sites marchands partenaires. Mais la concurrence entre solutions “e-paiement” s’intensifie…

Il y a un an, il était difficile de rater le lancement de Kwixo, la solution de paiement de FIA-NET Europe, filiale du groupe Crédit Agricole.

Lancé il y a tout juste un an, à grand renfort de publicité (impactante, rappelez-vous des spots en milieu naturiste), Kwixo est un moyen simple de demander ou de transférer de l’argent gratuitement à ses proches et de payer ses achats en ligne, via une simple adresse e-mail ou un numéro de téléphone portable assorti d’un mot de passe.

Celle-ci vient de faire un bilan d’activité alors que la concurrence s’intensifie : outre le dynamisme affiché par la plateforme américaine PayPal, le groupe BPCE (Banque Populaire – Caisse d’Epargne) vient de présenter une plateforme similaire S-Money et affiche sa plus grande différence avec Kwixo : l’instantanéité des transactions.

La bataille du temps réel est engagée…

En attendant, Kwixo compte désormais plus de 240 000 membres et a réussi à convaincre pas moins de 720 sites marchands partenaires.

Selon les chiffres de la filiale du Crédit Agricole, les envois d’argent représentent à ce jour 85 % des transferts, le transfert moyen constaté se situant nettement au-dessus de celui envisagé au lancement (35 euros).

Sans surprise c’est le e-commerce qui permet à Kwixo de décoller : il représente deux tiers de l’activité de Kwixo, avec des paniers moyens bien supérieurs à ceux du marché (90 euros) : 160 euros pour un paiement classique (en une fois), 590euros pour un paiement à crédit.

FIA-NET considère que le paiement après réception satisfait et rassure les cyber-acheteurs, entraînant la décision d’achat pour un tiers d’entre eux.

Il représente 59 % des achats en ligne avec Kwixo, avec un panier moyen de 270 euros.

Campagne Kwixo (DR)

Selon une étude interne, l’utilisateur type de Kwixo est un homme actif de 32 ans, vivant en zone urbaine.

40 % des membres ont entre 20 et 34 ans.

Et si les transferts d’argent et les applications smartphones s’avèrent surtout plébiscités par les 26-35 ans, les 36-45 ans utilisent plus fréquemment les achats en ligne et le site Internet www.kwixo.com.

A l’heure des réseaux sociaux triomphant et du marketing viral ton sur ton, l’étude montre en outre que 89 % des cyber-acheteurs inscrits déclarent envisager de recommander Kwixo à leur entourage.

De quoi donner le sourire aux concepteurs de ce service qui annoncent qu’ils s’engagent dans l’enrichissement de l’offre Kwixo, avec en ligne de mire de nouveaux usages à la clé.

FIA-NET annonce ainsi que le site Web va être revu afin d’en optimiser la navigation, que des solutions pour le m-commerce (sur smartphones et tablettes) vont prochainement être dévoilées.

Idem pour le paiement de proximité. D’autres usages innovants devraient apparaitre avant un an.

Cité dans le communiqué, Christophe Neveux, Directeur Général de FIA-NET Europe, se déclare “très satisfaits des résultats de Kwixo (…) dans un contexte concurrentiel et innovant.”

Source image: (campagne de pub Kwixo)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur