Paiements sans contact : le Crédit Agricole se rapproche de Gemalto

Cloud
m-paiement PayPal s'associe à SoftBank

Le groupe bancaire va proposer des cartes NFC embarquant les technologies Gemalto pour développer le réflexe du paiement sans contact.

Gemalto, fabricant d’origine française de cartes à puces et fournisseur de solutions numérique de sécurité, devient le fournisseur de référence du groupe Crédit Agricole.

Les deux partenaires sont s’atteler à déployer des cartes bancaires sans contact en France. Et ce, “à grande échelle”.

Pour cela, Gemalto met en avant une carte EMV (compatible Europay-Mastercard-Visa) sans contact incorporant “des fonctionnalités de gestion de risques avancés” : la carte Optelio qui est certifiée GIE-CB (Groupement d’intérêt économique – Carte Bancaire).

Dans un point de vente, les clients du Crédit Agricole dotés d’une carte sans contact (basée sur la technologie NFC) peuvent la présenter devant le terminal de paiement électronique (à condition qu’il soit compatible sans contact) pour effectuer des paiements inférieurs ou égaux à 20 euros.

Au-delà de ce seuil, la saisie d’un code confidentiel reste nécessaire.

Les initiatives locales se multiplient. Fin 2011, le Crédit Agricole avait lancé un pilote de paiement sans contact par mobile, basé sur la technologie Micro SD de Visa Europe.

Un pilote a démarré à Caen, avec le Crédit Agricole de Normandie, et s’échelonnera jusqu’à juin 2012.

Le crédit Agricole pourrait être tenté de développer le paiement sans contact à travers son service Kwixo (paiement électronique) développé par le biais de sa filiale FIA-Net.

Les groupes bancaires s’inscrivent dans la chaîne des services sans fil qu’un programme national comme Cityzi tente de vulgariser en France.

Il associe des acteurs comme des opérateurs de téléphonie mobile, les commerçants et les collectivités.

La Ville de Nice (Alpes-Maritimes) est devenue la vitrine de son déploiement NFC en France.

Malgré un soutien du gouvernement, il reste beaucoup à faire pour gagner en visibilité, en équipements (terminaux mobiles compatibles) et surtout en usages.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur