Le patron de la division mobile d’Intel quitte le navire

CloudComposantsPoste de travail

Anand Chandrasekher, le dirigeant de la division mobilité Ultra Mobility Group d’Intel, a subitement démissionné. Il est jugé responsable du retard pris par le fondeur dans le domaine des puces pour terminaux mobiles.

Aux grands maux les grands remèdes… Anand Chandrasekher, vice-Président senior d’Intel chargé de l’Ultra Mobility Group, a démissionné de son poste et quitte ainsi le fondeur de Santa Clara.

Si, officiellement, Anand Chandrasekher a préféré quitter le groupe, il ne fait pas de doute que c’est davantage Intel qui l’a poussé à la démission.

Si le fondeur de Santa Clara reste le leader incontesté dans le domaine des processeurs pour ordinateurs, il n’en est pas de même pour les puces à destination des terminaux mobiles (smartphones, tablettes), où Intel accuse un certain retard face à des concurrents ambitieux comme ARM, et dans une moindre mesure, AMD.

En effet, on attend toujours les terminaux mobiles propulsés par une version mobile des processeurs Atom… Et c’est le responsable de  la division mobilité d’Intel qui en paye les pots cassés.

Mike Bell et Dave Whalen, vice-présidents de l’Intel Architecture Group (IAG), viennent de prendre temporairement la direction de l’Ultra Mobility Group.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur