PayPal France réduit les taux de commission par transaction sur les sites marchands

Mobilité

La branche française du système de paiement électronique d’eBay veut inciter
les PME et acteurs e-commerce à adopter sa solution.

PayPal France a baissé les taux des commissions perçues sur les transactions réalisées en ligne par l’intermédiaire des sites marchands. Depuis le 1er mars 2007, les commissions prélevées par PayPal s’établissent désormais entre 2% par transaction pour un revenu mensuel d’un site marchand compris entre 2500 et 10 000 euros et 1,4% par transaction pour les plus gros marchands qui réalisent plus de 100 000 euros par mois.

Pour les tranches intermédiaires (entre 10 000 et 50 000 euros d’un côté et 50 000 à 100 000 euros de l’autre), il faut compter sur une décroissance de 0,2 % à chaque palier. Soit des taux de prélèvement respectifs de 1,8% et 1,6% par transaction.

On l’aura compris : les nouveaux tarifs ne s’appliquent qu’aux comptes générant plus de 2500 euros de transactions mensuelles. De plus, les coûts fixes de 0,25 euro par transaction restent inchangés. Mais ceux-là avaient connu une baisse de 0,10 euros en août 2006.

La nouvelle politique tarifaire tend donc à encourager les initiatives professionnelles plus que les ventes entre particuliers à l’origine desquelles le concept de paiement en ligne a été conçu en 1998. Rappelons que PayPal permet de payer en ligne sans dévoiler les coordonnées bancaires et qu’il autorise les paiements par cartes bancaires, y compris pour les vendeurs particuliers.

4 millions de comptes PayPal ouverts en France

Mais le coeur du chiffre d’affaires se situe sur les transactions des entreprises. Si la filiale d’eBay trouve dans l’activité des enchères en ligne “un solide levier de croissance”, c’est bel et bien à travers les sites marchands que le service de paiement électronique oriente son business.

PayPal “ambitionne une forte augmentation de [sa] disponibilité sur les sites marchands français”, souligne Stéphane Kasriel, directeur général de PayPal France dans le communiqué. “Nous continuerons ainsi à nous développer sur les sites de TPE/PME pour lesquels PayPal est une façon particulièrement adaptée d’offrir des paiements sécurisés par carte bancaire. Et nous accélérerons le déploiement de PayPal sur les grands sites d’e-commerce français, à l’instar de PixMania, Meetic ou BrandAlley qui ont déjà adopté notre service.”

Présent dans 103 pays, PayPal anime 133 millions de comptes dont 4 millions en France depuis l’ouverture de la filiale française en 2004 (1 million ouverts au cours du second semestre 2006). Le service a vu son volume de transactions augmenter de 140 % sur l’année 2006, selon les données fournies par PayPal France.

Une croissance tranquille, faute de réelle concurrence sur le marché des outils alternatifs de paiement électronique. Mais cela pourrait changer rapidement. Après un lancement aux Etats-Unis en juin 2006, Google doit lancer son service similaire CheckOut en Europe mais aucune date n’est encore avancée. D’autant que l’initiative s’avère peu appréciée d’eBay qui empêche les vendeurs affiliés à son réseau d’utiliser CheckOut.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur